MGG / Actualités jeux vidéo / Counter Strike : Global Offensive /

CS:GO : cadiaN et Heroic plus forts que la malédiction danoise

CS:GO : cadiaN et Heroic plus forts que la malédiction danoise
0

Le Danemark est un grand pays sur CS:GO et la Royal Arena mérite vraiment le détour avec son ambiance folle. Mais, la salle n'avait jamais souri aux équipes danoises... Heureusement que Team Heroic passait par là pour les Fall Finals de BLAST ! La malédiction est rompue.

Photo : HLTV

Quand en finale à Copenhague l'équipe de Finn "karrigan" Andersen n'est pas celle qui est le plus soutenue par le public, on peut supposer qu'l y a un petit souci... Mais pour les Fall Finals de BLAST, Team Heroic avait de bons arguments. L'équipe n'avait pas un mais cinq Danois dans ses rangs ! Sans surprise, la Royale Arena a poussé derrière cadiaN et ses coéquipiers. La salle s'est transformé round après round en chaudron bouillant et au bout du suspens et de l'overtime sur la 3e MAP, le public a totalement explosé suite à la victoire d'Heroic. En plus de gagner, l'équipe a surtout mis fin à la malédiction danoise. Jusqu'à présent, la Royal Arena n'avait jamais souri aux héros locaux.

Une finale sous haute tension

Avant que ne débute le match, les échanges ont été courtois. Les deux équipes ont montré énormément de respect l'une envers l'autre, il faut dire que sur le papier, l'issue du match était très indécis. Il n'y a cependant pas eu de round d'observation et la partie s'est rapidement enflammée. Alors qu'il y avait énormément de qualités des deux côtés du terrain, les joueurs ont mis tête sur tête, pour le plus grand bonheur du public. Au Danemark, CS:GO est une institution et les spectateurs présents dans la salle ont eu le droit à du très beau spectacle. On avait bien rigolé avec le Showmatch et son invité surprise, Nicklas Bentdner. Mais FaZe Clan comme Team Heroic n'étaient pas venu pour blaguer.

Les deux équipes ont remporté, non sans mal, leur map pick : Overpass pour Heroic (16-11) et Inferno pour FaZe (16-12). Tout s'est donc joué sur le decider, Mirage. Pendant longtemps, les Danois ont fait la course en tête, menant notamment 11-4 au changement de côté. Mais petit à petit, FaZe est revenu dans la partie en égalisant à 14-14 puis en sauvant une balle de match pour revenir à 15-15. Mentalement, il fallait être fort chez Team Heroic et plus d'un auraient commencé à douter. Mais en zone mixte, les Danois ont tous félicité l'inévitable cadiaN. Le capitaine et leader de l'équipe a su rassurer ses troupes. Même dans les moments de doute, il a continué à parler et à faire des calls. On ne gagne pas sans un patron et cadiaN a montré qu'il avait l'étoffe d'un grand. Très inspiré dans l'overtime et bien aidé par Jabbi, il a su déjouer les plans du facétieux karrigan. Ce dernier a tenté, mais il s'est fait battre à son propre jeu : le jeu stratégique.

La saison n'est pas encore terminée !

Cette victoire à domicile est belle pour Team Heroic, qui restait notamment sur une défaite en finale du Major de Rio. Les BLAST Finals sont évidemment moins prestigieuses, mais cela reste un tournoi S Tier. De plus, l'effervescence danoise donne une dimension particulière à ce tournoi, qui restera surement gravé à jamais dans la mémoire des vainqueurs. Avant que 2022 ne tourne la page, notons qu'il reste encore un dernier gros rendez-vous... La BLAST Final d'Abu Dhabi. On y retrouvera Team Heroic mais aussi FaZe Clan, qui tentera de prendre sa revanche. Côté français, les abeilles de Team Vitality seront aussi présentes.

Mais avant de trop se projeter, Jabbi a promis de prendre quelques bières pour célébrer. Le jeune danois semblait très fatigué en zone mixte après le match... Sauf que cadiaN comptait bien lui insuffler un second souffle... A notre micro, il a promis de faire la fête jusqu'à au moins 7 heures du matin ! Comme quoi, les "vieux" peuvent tenir plus la distance que les jeunots.

CSGO : Les chiffres incroyables de la demi finale du Major de Rio

Si l’on pouvait penser que l’Esport CSGO était mort, il semblerait qu’il faille revoir tout ça, la dernière Major de CSGO pourrait bien bouleverser la scène.

0
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

L'actu

En Continu

15:01 Se préparer au BLAST.tv Major, comprendre la billetterie et le format
18:31 Le Major BLAST.tv de Paris sera diffusé en français sur MGG !
15:50 À la découverte de Robbie, le CEO francophone de BLAST
16:15 BLAST.tv Major : Que retenir de la conférence de presse à la Tour Eiffel ?
08:02 CS:GO : 1,8 million de dollars de cash-prize en 2022, qui a touché le jackpot ?
14:30 LoL : Un joueur créé un excellent mini jeu inspiré de vidéos Youtube
10:30 CS:GO : Blast World Final, CyberGhost sponsor de la diffusion française
12:40 cadiaN et Heroic plus forts que la malédiction danoise
11:35 Quels sont les enjeux des BLAST Fall Finals ?
20:30 CSGO : Les chiffres incroyables de la demi finale du Major de Rio

Articles

recommandés

Counter-Strike - NBK : « Peu importe l’équipe que je rejoindrais, on sera au prochain Major »
Counter-Strike - maLeK : « L’idée c’est que G2 ce soit quelque chose de différent pour NiKo »
Nivera, la future crème de la crème ?

Guides

à découvrir

Le mode d'emploi du ranking dans CSGO
Guide : Plan maps officielles
Armes et accessoires de CS GO