Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo /

Endless Legend - PC

Endless Legend - PC
1

Découvrez le test du 4x médiéval-fantastique tour par tour du studio Amplitude.

Endless Legend - PC

Endless Legend

Endless Legend : Le test


Le studio français Amplitude nous propose un nouveau 4X ambitieux, après l'excellent Endless Space qui nous permettait de conquérir l'univers, nous sommes cette fois à la surface d'une planète mourante qui nous donne l'illusion d'un médiéval fantastique sur fond de science-fiction. Découvrez donc Endless Legend dans ce test.

 

Endless Legend - Trailer

 

Endless LegendGenre : 4X / Stratégie / Tour par Tour

Date de sortie : 19 septembre 2014

Plateforme : PC / Mac (Steam)

Développeur : Amplitude Studios

Éditeur : Amplitude Studios

Prix : 39,99 € pour l'édition de base

Pegi : 12

 

 

Endless Saga


Endless Legend prend place dans le même univers (c'est le cas de le dire) que Endless Space. Notre histoire débute de nombreuses années après Dungeon of the Endless : les habitants d'un vaisseau-prison s'étant crashé sur la planète Auriga ont vécu sous terre et ont tout oublié de leurs origines. Cette planète est cependant mourante et ses habitants ont fait face à plusieurs catastrophes inexpliqués de grande ampleur ainsi qu'à des hivers de plus en plus longs et rudes. Huit factions majeures radicalement différentes les unes des autres vont donc essayer de survivre sur ce monde étrange et inhospitalier, quitte à en prendre le contrôle total. Elles ne sont pas seules car plus d'une dizaine de factions mineures sont aussi mêlées à cette course à la victoire.

Chacune de ces factions dispose d'un passé propre et surtout d'une histoire à découvrir si vous le souhaitez. En effet, contrairement à ce qu'on peut habituellement voir les jeux de type 4X purs, vous disposez ici d'une suite de quêtes principales contant l'avancée du scénario alors que vous accomplissez chaque étape. Néanmoins, contrairement à un Might and Magic Heroes le jeu ne vous impose pas du tout de les faire. Si l'envie vous en prend vous pouvez tout à fait les ignorer et aller conquérir le monde, ou faire du commerce, ou encore participer au grand jeu de la diplomatie entre autres. Vous êtes donc libre de poursuivre le type de victoire que vous souhaitez, ou d'en changer si un obstacle se dresse sur votre route. Dans tous les cas c'est un moyen fort agréable de découvrir l'histoire sans forcément se sentir bloqué sur des rails.

 

Endless Legend

Au départ sauvage et inexploré, le monde n'attend que vous pour le civiliser.

 

 

Exploration et expansion


Les mécanismes centraux du gameplay sont assez similaires à ceux d'Endless Space tout en y ajoutant moult nouveautés. On peut y reconnaître l'ajout et l'emprunt d'éléments classiques à d'autres jeux de stratégie au tour par tour comme Civilization V entre autres. Les habitués des jeux du genre devraient donc vite s'y retrouver globalement, par contre cela risque de s'avérer un peu plus difficile pour quelqu'un cherchant un jeu accessible afin de s'initier aux 4x, qui pour mémoire correspondent à : eXploration, eXpansion, eXploitation et eXtermination.

Les huit factions majeures disponibles possèdent une apparence, une histoire, des unités et des technologies propres. Et certaines d'entre-elles proposent un gameplay radicalement différent. Nous avons les habituelles peuplades plus orientées vers un type de gameplay ou l'autre, comme la recherche scientifique, la guerre ou encore la diplomatie. Mais d'autres se voient imposer des contraintes particulières, comme le fait d'être en permanence en guerre avec tous les autres (les Nécrophages) ou encore le fait que vous jouiez des entités non organiques comme les Seigneurs déchus qui ignorent totalement la nourriture et tirent leur énergie de la Brume (l'équivalent de l'or). Si vous n'êtes pas familier avec l'univers Endless, c'est une substance quasi miraculeuse laissée par un peuple longuement disparu. Autant dire que certaines peuplades s'adressent clairement à des joueurs ayant déjà une solide expérience des mécanismes du titre. Notons aussi la toujours très bienvenue possibilité de créer sa propre faction en respectant un système de budget de points en fonction des bonus et malus que vous lui attribuez. Cela permet de créer des combinaisons assez puissantes si vous savez ce que vous faites, mais sans autoriser quelque chose de totalement surpuissant. À l'inverse les joueurs à la recherche de défis pourront toujours s'amuser à jouer avec un peuple cumulant les malus ou n'ayant que peu de bonus par exemple.

 

Endless Legend

Les Drakkens peuvent théoriquement gagner la partie sans jamais faire la guerre, vous pouvez tout de même faire des coups bas comme envoyer une armée mercenaire sans bannière, un peu comme les Russes.

 

Au départ vous disposez donc d'un colon qui pourra fonder une ville dans votre première région. Le fait de fonder cette ville va automatiquement vous accorder la propriété de la région mais pas son contrôle complet. Vous ne pouvez avoir qu'une ville par région et les natifs qui possèdent entre un et trois villages sur place ne sont pas spécialement heureux de vous voir vous approprier la zone. Ce sont les factions mineures, elles comprennent des équivalents des démons, des ogres, des loups garous et autres créatures exotiques avec lesquelles il s'avère possible de négocier contre toute attente. Il ne reste plus qu'à prendre le contrôle du héros et de sa petite armée qui nous sont confiés en début de partie pour fouiller les ruines alentour à la recherche de trésors et de quêtes, puis une fois la technologie permettant de communiquer avec les autres races acquise la négociation avec les villages vous entourant devient envisageable. Ces villages vont régulièrement faire apparaître de petites armées errantes sérieusement capables de menacer votre ville, jusqu'à ce que vous les pacifiiez. Cela peut être fait en réalisant une quête qu'ils vous confient, ou en leur versant une quantité appropriée de Brume. À défaut vous pouvez aussi raser leur pathétique village quitte à devoir le reconstruire plus tard pour profiter de ses bonus, au moins vous n'avez pas à rechercher la technologie correspondante. Une fois un village pacifié, il arrête de faire apparaître des troupes ; de plus, une partie de sa population sera disponible dans votre cité afin d'améliorer une de ses ressources. Pour finir, si vous le souhaitez vous pouvez officiellement les intégrer dans votre vaste empire ce qui offrira non seulement un bonus passif cumulatif pour chacun de ces villages (par exemple +5% de nourriture par village), mais cela mettra aussi à disposition leur unité spéciale qui pourra être produite par votre armée. Avoir des ogres et des démons en renfort peut être particulièrement utile si vous jouez un peuple n'ayant que des unités très fragiles. Il vous faudra comme à chaque fois bien réfléchir et anticiper les problèmes auxquels vous aurez à faire face.

 

Endless Legend

Les quêtes sont très variées, cela va de la fouille de ruines à l'invasion d'un empire voisin en passant par des choses plus inhabituelles comme ne pas utiliser une ressource durant un certain nombre de tours.

 

Le système de villes en lui-même est assez classique, au départ vous possédez un quartier central entouré par  six hexagones de terrain dont les ressources sont exploitées. La nourriture permet de maintenir la population en vie et de l'accroitre, la production détermine la vitesse à laquelle les bâtiments et unités sont produites, la recherche participe au fond commun pour débloquer des technologies, la Brume sert de monnaie pour acheter et payer l'entretien des bâtiments, unités et héros. Le taux d’approbation détermine le moral de chaque cité, celui-ci va en diminuant au fur et à mesure que votre ville croit et que votre empire s'étend, afin de mettre un frein aux ambitions de conquête débridées des joueurs, elle sert donc de multiplicateur positif ou négatif. Une ressource additionnelle a cependant été introduite ici : l'influence. Cette dernière sert à prendre des décisions politiques dans votre empire sous forme de bonus, par exemple +3 brume par habitant durant 15 tours sur tout l'empire, mais cela permet aussi de s'engager dans le jeu de la diplomatie avec les autres factions. Signer un Traité de paix, un accord commercial ou même déclarer la guerre vous en coûtera une quantité plus ou moins importante.

Cela peut sembler étrange au départ d'avoir besoin d'une réserve de ressource spécifique pour déclarer la guerre à son voisin, cependant en pratique le système a du charme. De plus l'état de guerre froide par défaut entre factions permet d'éliminer au besoin des troupes en maraude sur les territoires neutres voire sur vos terres. Les bâtiments que vous produirez amélioreront généralement un de ces éléments ou les défenses de votre cité. Pour améliorer la production de votre ville vous pourrez construire de nouveaux quartiers, ce qui accessoirement fera diminuer le taux d'approbation local. Comme toute la région est sous votre contrôle, depuis votre ville vous pourrez aussi commander la construction des précieux extracteurs de ressources stratégiques comme le titane qui sert à forger armes et armures ainsi qu'à bâtir certains bâtiments. Vous pourrez aussi exploiter les ressources de luxe comme le vin et la soie. Cependant ces précieuses ressources n'offrent pas un bonus passif, elles sont précieusement stockées et vous pouvez décider quand les utiliser afin d'offrir un gain massif et temporaire de moral accompagné d'autres effets, et ce, à l'échelle de votre empire.

 

Endless Legend

L'arbre technologique vous demande de rechercher librement un certain nombre de techniques d'une ère pour passer à la suivante.

 

 

Winter is coming


Conformément à la trame scénaristique, la planète Auriga possède deux saisons. La première, l'été, est son état par défaut, la production de toutes les ressources est à son niveau optimal. Cependant régulièrement et sans crier gare l'hiver va arriver. Le moins qu'on puisse dire est qu'il est terriblement rude, car la production de nombreuses ressources va tomber à zéro comme la nourriture ou la brume. Si vous n'avez pas prévu les réserves ou les infrastructures nécessaires votre population va donc souffrir de la faim et vos réserves monétaires vont sérieusement fondre (il faut croire qu'elles ont une relation opposée à la neige). Accessoirement la visibilité sur la carte va aussi diminuer, tout comme les capacités à se déplacer de votre armée. Le premier hiver sera très court, mais au fil de votre avancée dans la partie les hivers se feront plus fréquents, plus longs et plus rudes. De nouveaux malus viendront s'ajouter à chaque fois et je me suis parfois retrouvé au bord de la faillite alors que je nageais dans les richesses auparavant. Autant dire que ce n'est pas un facteur à sous-estimer.

 

Endless Legend

L'hiver est quasiment imprévisible, il risque dont de littéralement geler votre chaîne de production au plus mauvais moment.

 

 

L'art de la guerre


Un des éléments qui faisaient le charme de Endless Space était la possibilité de personnaliser ses héros et ses unités. Les héros peuvent mener vos armées ou servir de gouverneur pour vos cités, leur classe et les points de talents que vous leur attribuez déterminant pour quel rôle ils sont les plus adaptés. Avoir un champion qui offre de l'expérience à toutes ses troupes chaque tour, même hors combat est fantastique sur le long terme, tout comme sa capacité à augmenter la portée de vos unités à distance par exemple. De la même façon un gouverneur peut proposer des capacités capables de totalement changer votre façon de gérer une situation, par exemple en étant capable de passer outre les effets négatifs d'un siège voire de l'hiver. Néanmoins ces derniers coûtent cher à l'achat et plus encore en Brume chaque tour au fil de leur montée en niveau afin de les payer. N'espérez donc pas en recruter à la pelle pour en mettre partout. Accessoirement on regrettera que comme son ancêtre, Endless Legend ne nous aide pas vraiment à choisir nos héros et il vous faudra une certaine expérience pour repérer les meilleurs d'entre-eux en fonction de leur race et de leur classe, la raison étant l'arbre de talent unique à chaque type de héros. C'est très riche en possibilité mais il faudra passer par une longue phase de découverte avant de maîtriser cet aspect du jeu.

 

Endless Legend

Les héros ne sont pas clairement définis comme étant des gouverneurs ou des généraux, cela dépendra de leur équipement et des points de talent.

 

Vous pouvez aussi totalement personnaliser l'équipement de vos héros et de vos troupes au fil des objets que vous débloquez via des quêtes ou des recherches technologiques. Il est ainsi tout à fait possible de jouer toute la partie avec vos soldats de base dont vous aurez mis à jour plusieurs fois l'équipement, les faisant passer de simple troufions en armure de fer à des champions en cristaux de sang. Il vous faudra cependant payer des espèces sonnantes et trébuchantes ainsi que des ressources pour le faire ou produire des troupes fraiches si vous êtes en manque de liquidité mais pas de production. Vous disposez aussi de différentes options afin de changer en partie leur rôle. Par exemple leur offrir une arbalète à une main et un bouclier les rendra plus résistants et les adaptera davantage au combat de proximité, alors qu'un arc à deux mains augmentera leurs dégâts et les rendra redoutables contre les unités volantes. Les accessoires permettent aussi de débloquer d'autres types de bonus, comme leur vitesse de déplacement et leur champ de vision. Cela risque de perdre un peu le joueur débutant, mais une fois qu'on y est habitué cela offre une dimension stratégique particulièrement intéressante qui permet de s'adapter au type de troupes et à la stratégie de son adversaire.

 

Endless Legend

Les différents types de composants utilisés pour l'équipement limiteront souvent vos troupes d'élite. Il faudra faire des concession ou varier les modèles en fonction de vos réserves.

 

Le système d'armée fait que toutes vos troupes sont rassemblées sur une seule case. Rien ne vous empêche de séparer vos unités pour explorer plus rapidement ou pour les envoyer en garnison dans les villes, cependant mieux vaut avoir un groupe aussi nombreux et puissant que votre niveau d'avancée technologique le permet afin de minimiser les pertes lors des combats. Ces derniers utilisent une nouvelle approche assez originale sur laquelle je reviendrai. Lorsque vous entrez en contact avec des troupes adverses vous avez droit à une estimation du rapport de force (parfois erroné malheureusement). Vous pouvez régler le combat manuellement, ce qui est fortement préférable si l'issue du combat laisse place au moindre doute, ou vous pouvez le résoudre instantanément, ce que les fans de multijoueurs apprécieront. La nouveauté est que si vous lancez le combat manuellement, toute la zone alentour devient le champ de bataille. La véritable topographie de la région sert de terrain et vos unités auparavant regroupées peuvent alors être placées sur les les falaises et plaines alentour. C'est assez séduisant et pousse à bien choisir son terrain, d'autant que si un des deux camps possédait d'autres troupes à proximité en plus de son armée principale, celles-ci pourront au fur et à mesure entrer dans la bataille en tant que renfort.

Malheureusement à partir de là vous n'aurez plus grand contrôle sur vos forces. Vous pouvez leur donner une consigne parmi trois : Attaque, défense, garder la position. Et vous leur attribuez une cible. Une fois que vous les avez positionnés en début de bataille il est impossible de leur donner des ordres de déplacement ou de gérer leur ordre d'attaque (l'initiative déterminant la chose). Elles gèrent donc seules (et souvent de façon désastreuse) leurs déplacements avant d'attaquer. Quand vous avez une vingtaine d'unités sur le champ de bataille, auxquelles s'ajoutent des renforts et que chacune a une animation poussive de mouvement puis d'attaque le rythme de jeu devient désastreusement lent, d'autant qu'il est impossible d'influer en quoi que ce soit durant le tour. Vous pouvez simplement réassigner des cibles ou des consignes une fois celui-ci terminé. Autant dire qu'on finit vite par s'en lasser et que l'option de résolution automatique est la bienvenue. C'est fort dommage car vos unités sont très jolies et disposent d'animations sympathiques.

 

Endless Legend

Attaquer une armée par surprise peut vous donner l'avantage et l'occasion d'éliminer au compte-goutte ses renforts.

 

Les sièges de cités quand à eux sont relativement simples, voire un peu trop simple si les mesures appropriées n'ont pas été prises pour assurer la défense des murs. Cependant cela ne sera probablement pas pour déplaire aux joueurs préférant avoir à gérer des armées mobiles et prêtes à intervenir en renforts. Quand une unité ennemie arrive à coté d'une ville elle peut lancer le siège, cela bloquera la production de ressources et les unités à l'intérieur ne peuvent plus sortir sans affronter l'assaillant. À chaque tour, la ville assiégée voit son score total de fortification réduit par la force de l'assiégeant. Chaque ville possède toujours une petite garnison symbolique qui peut être renforcée, néanmoins cette dernière a droit a un bonus de point de vie égal aux niveau de fortification de la cité. En pratique cela rend les défenseurs quasi immortels s'ils ne sont pas largement dépassés en terme de puissance. Vous pouvez donc attaquer directement la cité, ou attendre d'avoir suffisamment diminué ses défenses pour vaincre ses protecteurs. Une fois les défenses tombées à zéro les défenseurs eux-même perdent de la vie, autant dire que si vous n'avez pas les moyen d'avoir une énorme armée dans une ville vulnérable vous avez intérêt à pouvoir ramener rapidement vos troupes sous peine de la perdre sans coup férir.

 

Endless Legend

L'interface aurait besoin de quelques fonctionnalités qu'on peut trouver dans d'autres 4x qui évitent par exemple d'oublier son armée inactive dans un coin ou de laisser une ville sans production.

 

 

Du continent aux brins d'herbe


Au niveau de zoom normal le jeu est assez joli pour un 4X, le terrain et les unités disposent d'une patte graphique propre assez séduisante et c'est un véritable ravissement pour les yeux de voir les différentes régions et les villes, chacune avec son propre style, entre les déserts, les plaines, les toundras glacées le tout recouvert de neige en hiver (cela fait une seconde couche dans certains cas). Le zoom arrière permet de voir toute la région ainsi que ses ressources spéciales en épurant l'affichage et la vue globale épure davantage pour vous donner une vue géo-stratégique de la situation. Cependant même avec un bon PC le jeu a parfois un peu de mal lorsqu'on fait un zoom avant ce qui s'avère un peu énervant à la longue lorsqu'il faut attendre pour que la grille grise redevienne quelque chose de lisible.

De plus lorsque l'environnement est affiché, la lisibilité est sérieusement dégradée : retrouver ses armées peut devenir une mission impossible sans passer par le menu dédié. De la même façon, l'affichage des valeurs de ressource sur les cases de terrain ne permet très clairement pas de déterminer au premier coup d’œil où se trouvent les hexagones les plus intéressants afin de fonder sa ville au meilleur endroit possible. Il faut se livrer à un douloureux jeu qui n'est pas sans rappeler le démineur puisqu'il faut lire les chiffres affichés sur chaque cases. Ce n'est pas dramatique mais encore une fois c'est un peu irritant sur le coup.

De leur coté les textes et les voix françaises sont irréprochables, studio français oblige. Ceux qui préfèrent une version anglaise pourront évidement se rabattre dessus au besoin. Il me semble important de préciser que le fond sonore est très agréable, que ce soit les nombreux bruitages ou les musiques. Ce ne sont pas des choses à négliger car comme tout bon 4X Endless Legend s'avère addictif et une partie normale peut durer plus d'une dizaine d'heures.

 

Endless Legend

 

 

En conclusion

 

Endless Legend est un bon titre qui devrait ravir les fans de 4X, fantastique ou non. Les développeurs d'Amplitude ont su reprendre des mécanismes bien rodés afin d'offrir au jeu un gameplay solide, tout en ajoutant un tas de bonnes idées afin d'offrir une bouffée d'air frais au genre. Les factions ainsi que les unités radicalement différentes permettent de jouer de multiples façons, ce qui est toujours fondamental pour offrir une longue durée de vie au titre. Le système de quêtes apporte aussi davantage de variété. Au final on regrettera surtout les grosses imperfections de l'interface et le système de combat qui s'avère souvent lent et source de frustration, mais ce n'est rien d'insurmontable.

Les plus et les moins

La direction artistique
Quelques problèmes d'interface
Un gameplay maîtrisé et original
Le zoom et la lisibilité
Système de régions Le tutoriel un peu trop léger
Les factions mineures et majeures
Le système de combat
L'histoire contée par les quêtes L'IA
1
iriangel il y a 5 ans

A titre d'information, l'éditeur de Endless Legend a déjà sorti un premier patch, une semaine après la sortie du jeu avec quelques ajustements, notamment au niveau des capacités de l'IA... S'ils font le même suivi que sur Endless Space (nombreux patch et ajout de contenu gratuitement), c'est un gros point positif pour Legend.

L'actu

En Continu

15:37 Diablo 3 : Sets & récompenses cosmétiques de la Saison 21
14:47 Diablo 3: Patch 2.6.9, Modifications des objets légendaires
13:44 WoW : Une statuette d'Arthas Menethil disponible en précommande sur Beast Kingdom
13:06 WoW : Découvrez gratuitement la nouvelle "Un moment hors du temps", par Madeleine Roux
13:05 Soluce Xenoblade Chronicles, partie 3 : Des marais Satori à la jungle de Makna
12:30 Star Citizen : Mise à jour hebdo de la Roadmap - 29 mai 2020
11:49 Diablo 3 : Ouverture des Serveurs de test Patch 2.6.9 & nouveaux sets
11:15 La danse "Toosie Slide" de Drake est en boutique
11:08 Diablo 3 : Patch 2.6.9 Nouveaux ensembles légendaires Chasseur de démons & Nécromancien
10:49 La boutique du 30 mai

Articles

recommandés

Riot Games : "Sardoche Unbanned" Par Laure Bulii Valée

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 10
Retrouvez notre Tier List des decks pour les Cendres de l'Outreterre !
Calendrier des sorties de jeux