Menu
Diablo Immortal : Toutes les infos
Diablo Immortal : démo, preview, iOs, Android
0

Les 2 et 3 novembre derniers, nous avons eu la chance d'avoir été convié à l'édition 2018 de la Blizzcon organisée par Blizzard qui est un point de rassemblement annuel pour tous les fans de la franchise. Nous avons pu tester sur place Diablo Immortal et nous vous proposons de découvrir notre avis.

Diablo Immortal : démo, preview, iOs, Android

S'il y a bien une annonce qui aura marqué les esprits et pas forcément de manière positive lors de cette Blizzcon 2018, c'est bien celle du nouveau jeu de la licence Diablo à savoir, Diablo Immortal. Hué lors de la cérémonie d'ouverture, disliké en masse sur YouTube (environ 626 000 avis négatifs), avec des fans n'hésitant pas à manifester leur mécontentement lors des conférences sur place à la Blizzcon ou en créant des pétitions pour faire annuler le jeu, Diablo Immortal a certainement connu le pire accueil qu'ait pu recevoir un titre Blizzard depuis la création de la firme californienne.

Trailer officiel de Diablo Immortal

Une haine méritée ?

Outre la communication du titre qui laisse à désirer, du moins pour la communauté des fans de Diablo, que vaut vraiment ce Diablo Immortal une fois la prise en main effectuée ? Beaucoup espéraient ou attendaient l'annonce d'un 4e opus pour Diablo sur PC, mais la réalité est tout autre puisque c'est un jeu mobile qui a été présenté au Convention Center d'Anaheim il y a plus d'une semaine maintenant. Un Diablo qui verra son histoire se dérouler entre le 2e et le 3e Diablo. De quoi contenter en théorie les fans de lore qui pourront enfin joindre les deux bouts et avoir des réponses à leurs questions.

Le réel problème de ce nouveau jeu Diablo n'est pas le jeu en soi, mais le support sur lequel il est annoncé ; et surtout pour beaucoup la Blizzcon n'était peut-être pas le lieu pour une telle annonce. Tout cela mis bout à bout, le jeu devient la victime d'une très mauvaise publicité notamment suite aux différentes polémiques avec le reskin supposé de jeux NetEase. Alors mettons de côté tout cet abatage médiatique et parlons du coeur du jeu, c'est-à-dire le gameplay.

Diablo Immortal

Généreux, efficace mais peu original

Ce qui nous intéresse réellement c'est ce que vaut le jeu une fois le téléphone entre les mains. Nous avons pu y jouer une bonne heure lors de la Blizzcon 2018 et nous n'en sommes pas ressortis affligés ou déçus. Intrinséquement, le jeu est bon pour le genre, mais le seul souci est que des bons hack'n'slash sur mobile, il en existe une pléthore. Alors en quoi ce Diablo Immortal sort du lot ? Il ne le fait pas au niveau du gameplay malheureusement, car nous nous retrouvons là face à ce qui se fait de plus classique dans le genre. C'est propre une fois le jeu en main, mais en rien innovant, car vous pourrez vous déplacer avec le pouce gauche et toutes vos compétences seront cliquables avec le pouce droit, étant donné que le jeu se joue avec le téléphone en position horizontale.

La force de Diablo immortal réside dans le nom de la licence Diablo qui possède un écho très puissant auprès des joueurs. Cependant, comme on l'a vu plus haut cet écho est également négatif, car si le jeu s'appelait différemment les retours auraient été sans doute moins violents.

Diablo Immortal
Diablo Immortal

Lors de notre session d'essai, trois classes sur les six prévues étaient disponibles, à savoir le barbare, le moine et la sorcière. Après avoir terminé la démo mise à disposition par Blizzard avec les trois classes, on peut aisément dire que la prise en main du gameplay est très intuitive et simple et qu'elle ravira la majeure partie des joueurs mobiles. Car oui, la cible prioritaire de l'éditeur est bien ce nouveau public qui représente un réel eldorado pour tous les éditeurs de jeux actuels et il n'y a donc aucune surprise à voir le géant californien s'y attaquer.

Rappel des 6 classes prévues pour le moment dans Diablo Immortal :

Comme vous pouvez le constater, le Féticheur manque pour le moment à l'appel mais rien n'exclut un ajout futur via une boutique ou un DLC. Nous n'avons aucune idée du modèle économique qui sera adopté pour le jeu pour le moment et les quelques informations que nous avons pu glaner lors de notre entretien avec les développeurs Matthew Berger et Richy Morala nous indique que l'équipe de développement à de grands projets et idées pour le titre. À noter qu'il vous sera possible de personnaliser votre personnage (coiffures et couleurs de cheveux par exemple) et de choisir également son sexe comme cela nous a été confirmé lors de notre session de test et par les développeurs pendant l'interview.

Gameplay

De bonnes idées mais encore trop de points d'interrogation...

De prime abord, le jeu ne prend pas trop de risque et on retrouve tout ce qui fait la force d'un bon Diablo, avec un bon panel de classes jouables et des mécaniques de jeu solides. On y retrouve les différentes compétences uniques de chaque classe et pensées pour le côté mobile du titre, mais il ne nous était pas possible de pouvoir choisir un build spécifique étant donné que tout était bloqué sur la version preview du jeu. Le système de loot in-game est un des points fort de ce Diablo immortal puisqu'il est très "user friendly" et permet aux joueurs d'avoir un visuel direct sur les équipements qui seront une amélioration pour un personnage ou non et, en un seul clic sur l'écran, ils pourront l'équiper ou le transférer dans les sacs.

Diablo Immortal

Seul bémol pendant nos différents essais, l'impossibilité d'avoir un accès à l'inventaire qui était pour l'occasion bloqué volontairement. On aurait apprécié pouvoir juger de l'ergonomie du titre à ce niveau-là qui est un point essentiel dans ce type de jeu. Beaucoup de joueurs passeront un temps précieux dans leur inventaire pour optimiser leur personnage avec les meilleures pièces d'équipements ou objets de craft (s'il y en a, car nous n'y avons pas eu accès non plus sur place).

On peut émettre également l'hypothèse de voir un hôtel des ventes arriver dans le jeu, qui reste une clé de voûte dans les jeux Diablo pour permettre aux joueurs de s'échanger des objets ou de perfectionner toujours un peu plus leurs équipements moyennant de la monnaie en jeu et non réelle comme ce fut le cas avec le fiasco sur Diablo 3.

Et l'aspect multijoueur dans tout ça ?

L'un des gros points positifs et fer de lance de Diablo Immortal se trouve dans sa catégorisation qui a été qualifiée de MMO par les développeurs lors du reveal du jeu pendant la cérémonie d'ouverture.

Diablo Immortal

L'aspect multijoueur du jeu se traduit par des groupes instanciés allant de 2 à 4 joueurs (comme son grand frère Diablo 3) où ils vous sera possible de farmer de l'expérience, de l'or, de l'équipement et bien évidemment de massacrer des hordes de démons à plusieurs car c'est toujours plus fun avec des amis. L'interface Battle.net pourra être utilisée pour grouper avec d'autres joueurs et différents portails de donjons pourront être consultés directement depuis l'interface.

Les joueurs pourront prendre part à des sessions de jeu qui se feront à travers les zones publiques du Sanctuaires où des événements dynamiques seront accessibles pour le plus grand plaisir des "chasseurs de démons". Beaucoup de promesses sont faites par les développeurs aux joueurs quant à l'avenir de Diablo Immortal, notamment sur les mises à jour de contenu régulier, à savoir des nouvelles classes, événements et autres activités in-game. Il est à l'heure actuelle impossible d'évaluer le potentiel du jeu sur le long terme et nous ne savons presque rien de la trame scénaristique qui captivera les joueurs solo avides de savoir.

Diablo Immortal
Prometteur

Est-il possible de laisser une chance à ce Diablo Immortal en définitive, et ce, malgré une communication plus que douteuse ? Eh bien, on a envie de dire oui, car en prenant le jeu sans tous les échos médiatiques et en occultant la frustration des joueurs qui n'ont pas eu Diablo 4 lors de la Blizzcon, le jeu rempli le cahier des charges. Les graphismes sont propres pour un jeu sur téléphone, la prise en main est simple et très bonne, pendant que le contenu de base semble être honorable si on le compare à ses prédécesseurs sur PC. Cependant, beaucoup trop de points d'interrogation restent en suspens et nous forcent à serrer un peu les dents, comme le modèle économique non communiqué et cette sensation de confort bien trop présente de la part de Blizzard. Il en faudra plus pour se démarquer de la concurrence actuelle sur mobile et surtout pour contenter les joueurs afin de ne pas les prendre davantage à contre-pied dans les mois qui viennent avec les prochaines annonces sur le jeu ; notamment vu le climat orageux qui règne au-dessus de la tête de Diablo qui pourrait pour le coup le faire basculer réellement en enfer.

blizzcon

Éditorial : Diablo Immortal, les fans de Diablo sur le chemin de l'exil

Parfois une petite étincelle peut allumer un immense incendie, il semble que la BlizzCon 2018 signe un tournant majeur pour Blizzard. L'annonce d'un Diablo Mobile a enragé la communauté habituellement très enthousiaste. Il est possible que nous assistions à la fin d'une époque pour le studio.

Voir la suite
0

L'actu

En Continu

11:48 Diablo 2 fête ses 20 ans, débloquez des ailes en jeu sur Diablo 3
10:44 Calendrier des sorties de jeux
10:05 Diablo : Brandy Camel, alias Nevalistis quitte Blizzard
12:17 Le top des Hack'n slash mis à jour
10:37 Diablo Immortal : une version alpha testée à la mi-année
11:36 Rod Fergusson de la franchise Gears of War rejoint Blizzard pour superviser Diablo
10:53 Torchlight Frontiers abandonne le modèle F2P et devient Torchlight 3
14:16 Diablo 4 : Les attentes & désirs des joueurs
15:47 Magic: Legends - Premier trailer de gameplay
12:00 Critique du livre The Art of Diablo

Articles

recommandés

Diablo 3: Eternal Collection sur Switch pour une bonne alternative mobile
Le top des Hack'n slash mis à jour
Calendrier des sorties de jeux

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Le top des Hack'n slash mis à jour
Rejoignez la rédaction Millenium Diablo