Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo /

Test Wargroove sur PC, Switch, PS4 & Xbox One

Test Wargroove sur PC, Switch, PS4 & Xbox One
0

Avec une date de sortie révélée seulement une semaine à l'avance, Wargroove arrive tambour battant dans le monde un peu délaissé des jeux de stratégie. Très clairement inspiré de la fameuse séries des Advance Wars, il semble avoir tout pour reprendre le flambeau.

Test Wargroove sur PC, Switch, PS4 & Xbox One
80

Une note c'est bien. Mais savoir d'où elle vient, c'est mieux ! Découvrez notre test en détails, ci-dessous.

Alors qu'Intelligent Systems semble avoir abandonné la licence des Advance Wars depuis plus de 10 ans (le dernier en date, Dark Conflict, étant sorti en 2008), pour se concentrer sur la saga des Fire Emblem, c'est un petit studio et éditeur du nom de Chucklefish, auquel nous devons déjà quelques perles comme Starbound, qui a décidé de prendre la relève et de proposer son approche de ce genre bien particulier aux joueurs avec Wargroove.

Cinématique d'introduction
  • Genre : Stratégie, Tour par tour, Indépendant
  • Date de sortie : 1er février
  • Plateforme : PC, Switch, Xbox One, PS4
  • Développeur : Chucklefish
  • Éditeur : Chucklefish
  • Prix : 16,99 €
  • Testé sur PC

Advance Wargroove

Petit cours de rattrapage pour ceux qui n'auraient pas eu le plaisir de jouer aux Advance Wars, étant donné que cela remonte à loin. La recette est simple mais efficace, nous avons une grille rectangulaire et des unités militaires diverses et variées dont l'objectif est généralement de détruire l'ennemi ou de capturer des bâtiments, le tout au tour par tour. Cela diffère de la série des Fire Emblem dans la mesure où vos unités sont génériques, elles ne sont pas uniques ni irremplaçables, et vous ne pouvez pas modifier leur équipement. Les gains d'expérience sont au mieux limités, et totalement absents dans Wargroove. Retirez l'aspect RPG de Fire Emblem, et à la place, introduisez une gestion simple des ressources, dans le cas présent de l'or afin de recruter de nouvelles unités.

Les golems seront la plaie de beaucoup de vos parties. - Millenium
Les golems seront la plaie de beaucoup de vos parties.
Les unités évitent la zone de tir du trébuchet. - Millenium
Les unités évitent la zone de tir du trébuchet.

Le terrain a une influence non négligeable sur les dégâts subis, mais le facteur le plus important à prendre en compte sera l'extensif système de "Pierre-ciseaux-papier" des unités. L'infanterie de base est peu coûteuse et mobile, de plus elle peut capturer les bâtiments, mais elle se fait piétiner par tout ce qui passe. Les chevaliers sont puissants mais faibles face aux lanciers. Les golems de combat écrasent tout au sol, mais l'artillerie et les unités aériennes vont les ravager. Lesdites unités aériennes vont être tuées instantanément par les mages que des golems ou les chevaliers auraient pu tuer sans difficulté. Vous devriez l'avoir compris, il est impossible de gagner avec un seul type d'unité, il faudra bien gérer ses ressources, le terrain et prendre en compte la composition de l'armée ennemie afin de le contrer et remporter la victoire. C'est simple en théorie et les mécanismes de jeu sont faciles à prendre en main, mais leur profondeur n'est pas à sous-estimer.

Les missions avec du brouillard de guerre sont particulièrement stressantes. - Millenium
Les missions avec du brouillard de guerre sont particulièrement stressantes.

Il existe 4 factions dans Wargroove, mais nous n'allons pas nous étaler sur ces dernières car en dehors de leur aspect unique et plein de caractère, toutes leurs unités sont parfaitement identiques en termes de statistiques ainsi que de fonctionnalités. Les soldats humains sont similaires aux squelettes par exemple. Cependant un immense travail a été fait par les développeurs pour animer chaque unité d'une manière unique. Chaque fois qu'il y a un combat ou une prise de bâtiment, une petite fenêtre cinématique s'ouvre afin de nous offrir une vision claire du déroulement du combat, le terrain et les dégâts sont aussi fidèlement reflétés. Cette fenêtre pop-up était d'ailleurs l'élément qui donnait probablement le plus d'identité visuelle aux Advance Wars, et il faut bien dire que cela fonctionne toujours très bien. Ce ne sont plus de vulgaires pixels que vous observez de haut, mais les héros et victimes du moment. Vous pouvez d'ailleurs la désactiver ou la passer une fois que vous vous en serez lassé.

Wargroove - Trailer de gameplay

Pour revenir à nos moutons, les fans de gameplay aux factions radicalement différentes (dont StarCraft est un bon exemple) risquent d'être un peu déçu. C'est probablement le seul reproche majeur qu'on puisse faire à Wargroove, et c'est davantage une question de préférences personnelles qu'autre chose. Cela a cependant le mérite d'équilibrer les choses, en particulier en multijoueur. Signalons au passage qu'il est possible d'être jusque 4 à jouer, en local ou en ligne. Les choses vont devenir un peu plus compliquées et variées avec les commandants.

Les effets météo ont un impact sur les unités. - Millenium
Les effets météo ont un impact sur les unités.

Il faut rendre son os à César...

Il y a un total de 12 commandants uniques dans Wargroove, soit 3 par faction. Présents sur le terrain sous la forme d'unités puissantes, leurs caractéristiques sont toutes identiques, comme pour les unités. De plus, contrairement à ceux d'Avance Wars ils n'ont pas de bonus ni de malus passifs, mais à la place, ils possèdent chacun un pouvoir unique, le fameux "Groove". Ce pouvoir fera souvent toute la différence, et déterminera certainement quels sont vos commandants préférés. Mercia, la principale héroïne du titre, possède un puissant soin de zone ce qui va l'aider à garder ses unités en vie (elle comprise) ce qui, par extension, va aussi préserver sa capacité à maintenir l'offensive. Emeric, son fidèle conseiller, va quant à lui poser un cristal qui va activer une puissante zone défensive sur une large zone. Cela peut sembler moins bien qu'un soin, mais quand on prend en compte le fait que certaines unités sont capables d'infliger un coup critique dans certaines conditions, par exemple lorsqu'elles bénéficient d'un bonus défensif important, cela donne matière à réflexion. César, le chien en armure de la bande, permettra tout simplement aux unités proches de jouer une seconde fois durant le même tour, ce qui peut s'avérer dévastateur avec des trébuchets bien placés. Découvrir les grooves et la meilleure façon de les utiliser au combat est un élément-clé durant la campagne. Signalons au passage que chaque commandant a son propre thème musical, généralement très réussi.

Un bon résumé de l'histoire. - Millenium
Un bon résumé de l'histoire.

Tout n'est cependant pas si simple, les grooves se chargent lentement, et il faudra envoyer votre commandant au combat et lui faire achever des unités adverses afin de le charger bien plus prestement. Cela ne manque pas d'exposer votre précieux commandant aux coups de l'ennemi, et s'il vient à périr, vous serez alors immédiatement vaincu. Bien que résistant, le commandant est loin d'être invincible, en particulier s'il est exposé à des attaques coordonnées de l'armée et du commandant ennemi. Il faut donc trouver un subtil équilibre entre attaque et défense. L'IA n'a d'ailleurs pas manqué de nous le faire comprendre en nous infligeant quelques défaites surprises de cette manière. Plus d'une fois nous avons été surpris par son efficacité, elle n'hésite pas un instant à placer ses unités juste à la limite de portée de vos unités à distance afin de sniper les unités vulnérables par exemple. Elle a presque un comportement humain par moments. Elle est cependant un peu trop frileuse dans l'utilisation de son commandant, probablement afin d'éviter que les joueurs ne puissent expédier toutes les missions avec une seule embuscade en début de partie. Elle en fait tout de même un peu trop quand elle va planquer toutes ses unités au fond des montagnes alors que sa défaite est déjà scellée.

Les missions de la campagne sont variées. - Millenium
Les missions de la campagne sont variées.
Parfois le plus cher n'est pas le mieux. - Millenium
Parfois le plus cher n'est pas le mieux.

Groove toi

Wargroove propose une campagne solo bien étoffée qui vous permettra de découvrir en douceur les mécanismes du jeu, puis d'incarner chacun des commandants. L'histoire est on ne peut plus classique, et elle pourrait sortir droit d'un Fire Emblem, mais ce n'est pas ce qui compte. De nombreuses petites scènes pleines d'humour (le tout disponible en français, entre autres) permettent de suivre la progression et les relations entre personnages, qui se résument souvent à se faire la guerre pour apprendre à mieux se connaître. La boucler entièrement vous demandera déjà un moment, obtenir la note maximale sur chaque mission sera un défi, même pour les meilleurs joueurs. Les bonnes choses ne s'arrêtent cependant pas là. Vous allez rapidement débloquer le mode arcade, une série de 5 combats avec chacun des 12 commandants (soit 60 au total) sur des cartes aléatoires, mais avec un adversaire fixe. Cela permettra de découvrir pleinement leurs pouvoirs et leurs contres. Vient ensuite le mode énigme, riche de 25 cartes, qui vous demandera de gagner une bataille casse-tête en un seul tour. Tout cela rien que pour le solo, il est aussi possible de jouer en multijoueur ou contre l'IA sur des dizaines de cartes différentes.

Duel de grooves. - Millenium
Duel de grooves.
Gagnez en un tour. - Millenium
Gagnez en un tour.

Quand il y en a plus, il y en a encore

Les éléments listés plus haut auraient déjà été plus que suffisants dans un jeu normal, mais il semble que Chucklefish voulait offrir une expérience aussi complète que possible aux joueurs. Un créateur de cartes et même de campagnes très complet est mis à disposition en jeu, et il est simple d'utilisation. Les plus motivés et minutieux pourront même monter leurs propres scénettes et dialogues et obtenir quelque chose d'encore plus ambitieux que la campagne principale si le cœur leur en dit. Le tout peut ensuite être partagé en ligne. À l'heure où nous écrivons ces lignes, les développeurs ont déjà mis à disposition une campagne additionnelle et quelques cartes spéciales additionnelles. Cela paraît étonnant après tous ces éditeurs qui en auraient profité pour vendre tout cela sous la forme de DLC payants. Il ne fait dans tous les cas aucun doute que vous ne manquerez jamais de contenu pour peu que vous n'ayez pas peur de vous tourner du côté de la communauté. Nous avons hâte de découvrir quels défis nous proposeront de relever certains esprits malades. Il convient de signaler que le multijoueur est cross-platform entre le PC, la Switch et la Xbox One (cela devrait aussi inclure le contenu communautaire).

Nous espérons que vous serez plus créatifs que nous. - Millenium
Nous espérons que vous serez plus créatifs que nous.
80

Wargroove s'avère être tout ce que nous attendions de lui, il permet de retrouver les joies des batailles pixelisées, en nous faisant alterner entre sourires et crises de nerfs avec ses dialogues déjantés et ses casse-têtes tactiques. C'est agréable à regarder et à écouter, la prise en main est presque instantanée, et les modes de difficulté permettront de satisfaire tout le monde, que ce soient les jeunes joueurs, les débutants ou les vétérans endurcis à la recherche d'une difficulté qui ne tolère pas la moindre erreur. Le tout avec une durée de vie extensive. Les seuls bémols sont l'absence de différences entre les factions ainsi que des commandants qui ne sont différenciés que par leur groove, mais cela peut devenir une force en multijoueur ainsi que pour la simple préservation de la diversité du gameplay. L'année 2018 avait Into The Breach, 2019 a Wargroove.

Une évolution brillante de la recette des Advance Wars
Les nombreuses animations et la direction artistique tout en pixels
Une IA efficace et assez redoutable
Beaucoup de contenu de base déjà disponible
Contenu quasi infini via le créateur de cartes et la communauté
Accessible à tous, mais offre aussi de réels challenges aux experts
Des musiques catchy
Vendu à petit prix
Des factions qui manquent de différences
Seul le groove différencie les commandants
L'IA qui joue parfois un peu trop sur la défensive
Quelques ordres avancés auraient été les bienvenus pour les unités (switch, merge)
Résolution limitée au 1920x1080
Des missions parfois pénibles et ennuyeuses
top-jeux

Rejoignez Millenium TOP Jeux

Rejoignez l'équipe dédiée au jeu vidéo généraliste sur Millenium.

Test Resident Evil 2 Remake, bien plus qu'un simple retour

Un rêve éveillé de fan nostalgique qui se transforme en réalité, c'est ce qu'est ce Resident Evil 2 Remake. Après des années de rumeurs puis d'attente, il est enfin là, entre nos mains. Voici notre avis sur ce titre tant désiré.

Calendrier des sorties de jeux
0

L'actu

En Continu

21:04 Jouez et remportez des récompenses uniques en participant au défi L'appel d'Ange.
20:40 Mercato : Clap de fin entre YoungBuck et Fnatic
20:33 Mercato : Tous les transferts du Spring Split
19:43 Les soluces du DCÉ Willian RTTF
19:43 Découvrez les 14 héros free-to-play de la semaine du 12 novembre sur HotS
19:29 La Folie d'Oko est disponible sur Magic Arena pour le festival des fées !
19:22 Découvrez la tier list des meilleurs héros de Hearthstone Battlegrounds !
19:20 4 nouveaux héros et des améliorations sur Hearthstone Battlegrounds annoncées !
19:10 Les événements du mois de Novembre ont été dévoilés pour DanMachi Memoria Freese
19:06 Le nouveau mode de jeu nommé Champs de bataille est disponible en beta ouverte !

Articles

recommandés

Les révélations des cartes Hearthstone de L'Envol des Dragons commenceront le 21 novembre !
Worlds 2019 : FunPlus Phoenix décroche le titre

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 9
Calendrier des sorties de jeux