Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Final Fantasy 7 Remake /

Final Fantasy 7 Remake : Pourquoi autant de hype autour du jeu ?

Final Fantasy 7 Remake : Pourquoi autant de hype autour du jeu ?
0

Avant d'en apprendre plus sur FF7 Remake lors du prochain E3, découvrez pourquoi cet opus a le droit à ce traitement de faveur par rapport aux autres titres de la série.

Final Fantasy 7 Remake : Pourquoi autant de hype autour du jeu ?

A l'occasion du State of Play du 10 mai, nous avons enfin pu jeter un nouveau coup d'oeil à Final Fantasy 7 Remake, avec la promesse d'en voir beaucoup plus lors du prochain E3. Difficile de contenir sa joie en voyant Cloud, Aeris, Barrett modélisés de la sorte. Et si le gameplay, très différent du jeu original, peut toujours laisser pantois, on espère surtout que Square Enix s'appliquera à reproduire les plus grands moments de celui qui a bousculé le petit monde des JRPG en occident. Dans cet article, retour sur ce qui a fait de FF7 un jeu culte pour des millions de joueurs.

Allez, on se le repasse, juste pour le plaisir.

Final Fantasy 7 Remake : Le remake VS le jeu original de 1997

Si vous souhaitez voir comment le jeu vidéo a évolué d'un point de vue technique en plus de 20 ans, ces quelques comparatifs de FF7 Remake avec son modèle sont tout trouvés.

Le premier J-RPG de nombreux joueurs

Lors de sa sortie en Europe sur Playstation, fin 97, Final Fantasy VII a tout simplement bousculé les habitudes de nombreux joueurs habitués aux jeux d'action-aventure plus classiques. Il faut bien comprendre qu'à cette époque, la localisation de RPG "à la japonaise" en Europe était davantage une exception qu'une règle, à fortiori ceux au tour par tour. Pour ceux qui n'étaient pas branchés import, FFVII fut donc leur premier J-RPG, c'est pourquoi il garde une place toute particulière dans le cœur de nombreux mordus de jeux vidéo, encore aujourd'hui.

Publicité française

Des personnages attachants

S'ils ne sont pas tous traités de la même manière, tous les personnages de l'équipe de FFVII vont avoir le droit à un petit arc scénaristique dédié au cours du jeu, déterminant ainsi leurs raisons de sauver le cours de l'histoire : Barret dans les tréfonds du Gold Saucer, Vincent et sa femme, Yuffie et son passage à l'âge adulte, etc.

Pour ces deux derniers, il s'agit même de passages qu'il est tout à fait possible de rater en cours de route, puisqu'il s'agit de personnages cachés, à débloquer grâce à des actions précises (sans soluce, Yuffie était une véritable plaie à enrôler). Le principal problème venait finalement de la traduction FR d'époque, désastreuse, qui ne permettait pas une bonne compréhension du scénario et donc aussi, parfois, des enjeux de chaque protagoniste. A noter qu'une retraduction française complète est disponible depuis quelques années grâce à l'équipe du projet Neo-Midgar.

Vincent a même eu le droit à un (mauvais) spin-off - Final Fantasy 7 Remake
Vincent a même eu le droit à un (mauvais) spin-off

Le système de matérias

Le FF7 d'origine propose un gameplay au tour par tour nommé Active Time Battle (ou ATB), système qui sera repris dans les deux autres opus PS1 de la série. Concrètement, ce système propose un cooldown entre chaque action de personnage et il en va de même pour les ennemis : attendez trop longtemps avant de vous décider à lancer une attaque et vos opposants auront tout le loisir de vous enchaîner dans l'intervalle.

Au cœur de l'évolution de vos personnages, il y a le système de matérias : sur l'arme et les protections de vos personnages, de nombreuses encoches permettent d'insérer ces petites boules de couleur donnant accès à diverses compétences, leur teinte correspondant à leur type :

  • Vert : Attaque
  • Bleu : Support
  • Jaune : Commande
  • Rouge : Invocation
  • Violet : Passif

En mêlant ces compétences, il était possible d'accéder à des combinaisons de folie permettant de déclencher des attaques surpuissantes ou des soutiens salvateurs. De plus, chaque matéria évolue, se renforce et ouvre donc davantage de possibilités au fur et à mesure de leur utilisation. Il s'agit également d'un excellent moyen de se faire de l'argent : réussir à augmenter la matéria bleue "Tout" au maximum assurait un joli pactole de plusieurs millions de gils à la revente.

Les slots liés signifient qu'une combinaison est possible. - Final Fantasy 7 Remake
Les slots liés signifient qu'une combinaison est possible.

Un univers immense et varié

Sans Internet pour dévoiler les tenants et aboutissants du jeu, la sortie de Midgar et la découverte de l'immense monde du jeu fut une grosse claque pour nombre de joueurs. Cet "Overworld" est bourré de destinations mémorables, comme la mystérieuse ville de Nibelheim et son immense manoir, le magnifique Canyon Cosmos ou encore la province cachée d'Utai. Toutes les régions du Monde disposent de leur propre identité, même si l'exploration de l'Overworld se résume bien souvent à courir dans des aplats verts jusqu'à la prochaine destination notée sur la carte. La carte ne prend de toute façon son sens que lorsque vous récupérez le fameux Hautvent, vous permettant de vous déplacer autour du monde à toute vitesse.

Final Fantasy 7 Remake

Des objectifs annexes intéressants

Les quêtes annexes de FF7 ne sont jamais indiquées, il revient donc au joueur de les découvrir et mine de rien, elles sont plutôt nombreuses : la recherche de la clé permettant de revenir à Midgar, les invocations cachées, la Forêt de Canyon Cosmos libérée par la destruction de Dernière Arme... Le CD3, qui ne contient que le donjon de la Grotte Nord et le combat final, est pourtant celui qui demande le plus d'heures de jeu aux complétionnistes : les Armes de Rubis et d'Emeraude vous demanderont, par exemple, de dénicher les matérias et les objets les plus puissants du jeu pour espérer en venir à bout (et encore, il s'agit de combats très tendus).

Le Gold Saucer et les chocobos

Deux contenus annexes d'envergure qui ont su marquer les esprits lors de la sortie du jeu. Le Gold Saucer est également un lieu important pour le scénario, puisqu'il s'agit du premier lieu de rencard de Cloud et Aeris (en jouant bien il est même possible d'avoir rendez-vous avec... Barrett). Ce parc d'attractions gigantesque dispose même de sa propre monnaie et abrite quelques-uns des objets les plus puissants du jeu : entre les jeux de l'arène, le mini-jeu pété de boxe ou encore les reprises des phases en sous-marin et snowboard, enrichies pour l'occasion, il y a de quoi engloutir des heures et des heures dans le GS.

Le parc abrite également le Stade des Chocobos, dans lequel le joueur peut faire courir ses propres spécimens et tenter de leur faire remporter des grands prix. La gestion des chocobos dans FFVII est assez excellente, avec la possibilité d’accoupler plusieurs espèces, menant à la découverte de spécimens ouvrant de nouvelles manières d'exploiter l'overworld, jusqu'au chocobo d'or, seul moyen de libérer l'invocation ultime, Chevaliers de la Table Ronde. Là aussi, si vous tombez sous le charme de ces mécaniques d'élevage, vous en avez pour quelques belles heures de jeu.

De nombreuses scènes cultes

Final Fantasy 7 comporte une bonne pelletée de moments cultes : épique, drôle, émouvant... le titre réussit à faire passer par toutes les émotions au cours de ses 30 heures de quête principale. De la visite mouvementée du Black Market à l'attaque des Armes sur Junon, en passant par l'assaut du bâtiment de la Shinra, FF7 ça n'est pas que la mort d'Aeris, très loin de là ! De plus, toutes ces séquences sont soutenues par des scènes en images de synthèse absolument magnifiques qui permettent de vivre tout ça comme de véritables "récompenses". Il n'était d'ailleurs pas rare de multiplier les sauvegardes afin de pouvoir rejouer certaines portions sans avoir à refaire le jeu dans son intégralité.

Des invocations spectaculaires

Là aussi, c'était du jamais vu pour l'époque : les invocations de FF7 étaient tout simplement spectaculaires, de vrais feux d'artifices visuels qui venaient arracher tous les ennemis d'une arène d'un seul coup. Mention spéciale aux 3 itérations de Bahamut, particulièrement classes.

L'attaque de Junon

Des musiques inoubliables

Bon, on pourrait soulever ce point précis pour tous les opus de la série dont Nobuo Uematsu a été le compositeur, mais pour FF7, le maître a été particulièrement inspiré. Pourtant, aucun thème chanté ne viendra marquer un moment charnière de l'aventure, cette tradition ne prend ses racines qu'à partir de FF8 et son sublime Eyes on Me. Néanmoins, difficile de se sortir le thème des boss de la tête, ou encore mieux, le cultissime thème du boss de fin avec ses choeurs, une véritable claque à l'époque. Difficile de toute façon de vous faire une sélection restreinte des meilleurs morceaux du jeu, le mieux étant encore de découvrir l'OST dans son intégralité (ci-dessous, le thème des boss par The Black mages, le groupe de reprises rock de Nobuo Uematsu).

Une grande aventure, tout simplement

Il s'agit bien évidemment d'un avis totalement subjectif et avec les années, la réputation du jeu s'est écornée : dur dur de se remettre dans le contexte de l'époque, mais aussi et surtout de faire fi de ceux qui ont fait mieux que lui depuis. Pourtant, il s'agit toujours d'une aventure grandiose que nous recommandons au plus grand monde, à condition, évidemment, de ne pas être allergique au look SD (Super Deformed) des personnages et à ses plans en 2D vieillots. Avec le remake qui arrive, et ses portages sur tous les supports de l'univers, il s'agit en tout cas du bon moment pour réintégrer Avalanche et tenter de sauver la planète de la crise du Météore, vous ne le regretterez pas.

Final Fantasy 7 Remake

Final Fantasy 7 Remake est toujours un jeu épisodique

Dur retour à la réalité pour ceux qui pensaient que Square Enix avait changé son fusil d'épaule concernant FF7 Remake.

0

L'actu

En Continu

11:03 Calendrier des sorties de jeux
18:03 Final Fantasy 7 Remake : Matérias, fonctionnement, menu
17:48 Final Fantasy 7 Remake : La jaquette officielle dévoilée
16:25 Final Fantasy 7 Remake en montre beaucoup plus
01:14 Final Fantasy 7 Remake, TGS 2019 : Invocations, Turks... Toutes les infos
16:09 Final Fantasy 7 Remake : Trailer TGS 2019
11:41 Final Fantasy VII Remake, nouveau trailer en approche, compte à rebours
18:27 Les environnements de Final Fantasy 7 Remake se présentent
14:26 Final Fantasy 7 Remake : une sortie simultanée sur PS4 et Xbox One ?
18:04 Final Fantasy 7 Remake : Tout sur les combats du jeu

Articles

recommandés

Final Fantasy 7 Remake : Invocations
E3 2019 Square Enix : Résumé conférence, Final Fantasy 7 Remake, Avengers
Final Fantasy 7 Remake : Trailer de gameplay du State of Play

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Final Fantasy 7 Remake : Matérias, fonctionnement, menu
Final Fantasy 7 Remake : Tout sur les combats du jeu