MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) / Worlds LoL 2021 : Programme, infos, résultats, et équipes /

LoL : Les rois du LEC peuvent-ils détrôner les rois du monde coréens ?

Worlds
LoL : Les rois du LEC peuvent-ils détrôner les rois du monde coréens ?
1

Gros quart de finale aujourd'hui avec les derniers représentants de l'Europe face à leur destin. MAD Lions a tiré le gros lot avec DWG KIA et le choc promet d'être beau. Si les Coréens sont ultra favoris, les lions sont habitués à faire tomber des têtes. Suffisant pour y croire ?

Photo : LoL Esports

Cela fait un petit moment que le monde n'appartient plus à l'Europe. Depuis la saison 1 (2011) et le sacre de Fnatic très exactement. Depuis, c'est le continent asiatique qui s'accapare tous les titres. La Corée est particulièrement en réussite et a instauré des véritables dynasties sur le toit du monde (Samsung et SKT). Vainqueur de la compétition en 2020, DWG KIA espère imiter ses ainés et la bande à ShowMaker n'a jamais paru aussi forte. Individuellement et collectivement, l'équipe a roulé sur tout ce qui bougeait depuis le début de la compétition et ce n'est pas Rogue et Hans Sama qui diront le contraire !

Pour autant, on a quand même envie de croire en MAD Lions. Les nouveaux rois d'Europe ont l'habitude de faire tomber des têtes et ils ont mis fin à l'impressionnante hégémonie de G2 et Fnatic en LEC. Mais il faut reconnaître que DWG KIA, c'est le niveau au-dessus... Quand on a eu Armut en interview, lui même disait que DWG est plus fort, mais que le plus important, c'est de montrer un beau visage. Sur un malentendu, ça peut marcher. Alors que le Turc veut entrer dans l'histoire, c'est typiquement en réalisant ce genre d'exploit qu'il se fera un nom sur la scène mondiale.

Armut, jamais aussi bon que sous la pression ?

İrfan Berk "Armut" Tükek

Kim "Khan" Dong-ha

KDA

2,52

4,85

Kill Participation

62,4 %

61,8 %

CS/M

7,79

9,18

Dégâts de son équipe

23,1 %

31,2 %

Il faudra faire très attention au duel des toplaners aujourd'hui. On ne présente plus Khan, le vétéran coréen qui a déjà vécu bien des aventures. Mais malgré son long parcours, c'est le seul joueur de son équipe qui n'a pas encore remporté le titre de champion du monde. Il a donc encore à prouver au plus haut niveau, d'autant plus qu'il est sur la fin de sa carrière, avec l'appel de l'armée qui arrive. Motivé comme jamais, il affiche des statistiques incroyables depuis le début du tournoi. Il inflige énormément de dégâts pour un toplaner et il est irréprochable niveau farming. Même si son équipe domine et qu'il est bien aidé par ses coéquipiers, on a pu le surprendre en train de bolosser le pauvre Odoamne, qui n'est pas n'importe qui, durant les poules. De son côté, le toplaner de MAD Lions apporte un petit quelque chose d'irrationnel. Jamais aussi bon que sous la pression, il affiche des statistiques beaucoup moins reluisantes. Mais Armut, c'est un peu un facteur X. Il ne lâche jamais et même quand il est au fond, il est capable de trouver des ouvertures et de faire des miracles. Il nous a notamment offert quelques actions de très grande classe (Gnar, Kennen) lors des groupes pour mener la première seed européenne en quart de finale. Dans l'adversité, il répond présent et on a hâte de voir ce qu'il aura à proposer face aux rois du monde.

Le grain de folie, c'est peut-être ça qui permettra à MAD Lions de mettre son grain de sable dans la belle mécanique coréenne. Jusqu'à présent, personne n'a réussi à faire capoter la machine et DWG KIA déroule tranquillement son plan de jeu. Comme un buldozer, les champions de la LCK broient tout sur leur passage, dominent ses lanes, snowball la partie, vampirisent la carte et concluent sans trembler. Mais avec le facteur X d'Armut, l'agressivité de Carzzy, le génie d'Humanoid, l'instinct de Kaiser et la spontanéité d'Elyoya, on a de quoi espérer un petit miracle.

L'heure des pronos

Même après avoir sorti tous ses beaux arguments, on n'ose toujours pas vraiment y croire... MAD Lions a déjà réussi un petit miracle pour se hisser dans le top 8 et il faudra en réussir un énorme pour rallier le dernier carré. À la rigueur, on les voit prendre une petite partie, mais de là à faire tomber 3 fois les Coréens... On est de tout cœur avec l'Europe, mais notre tête nous fait garder les pieds sur terre et prédit une victoire 3-1 des champions du monde en titre.

worlds-lol

MVP des Worlds 2021, Jiejie 19 ans mais déjà très grand !

EDG est dorénavant qualifié pour les demi-finales. Collectivement, l'équipe a été meilleure que RNG et elle a surtout tenu le coup sur l'ensemble des 5 parties d'une intensité rare. Mais parmi les 5 joueurs, on a tenu a féliciter Jiejie, le très jeune jungler de l'équipe qui a été clutch.

1
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

Starplo il y a 8 mois

NON, merci au revoir

L'actu

En Continu

17:00 LoL : L'interaction la plus frustrante de League of Legends !
13:16 Un partenariat sport et esport en Div 2 de LFL !
13:00 LoL : La mécanique idiote des premières saisons, que Riot Games a supprimé du jeu.
12:00 LoL : Combien Riot Games gagne en moyenne avec un skin ?
10:34 Fer, Or, Diamant... Comment se divise la soloQ en juin ?
18:00 Les applications donnent-elles trop d'informations en jeu ?
17:00 LoL : Ces champions qui ne sont pas apparus en compétition depuis 2022
16:55 LEC Summer 2022 : Fnatic n'a fait qu'une bouchée de G2
14:00 LoL : La SmurfQ l'enfer caché du MOBA de Riot Games ?
12:00 LoL : Une MaJ de Gangplank annoncée pour supprimer une mécanique trop forte !

Articles

recommandés

LoL — Patch note 12.12 : Déjà un nerf pour Bel'Veth
LoL : Une MaJ de Gangplank annoncée pour supprimer une mécanique trop forte !
Les deux champions jamais vus en compétition en Chine

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Bel'Veth Jungle en S12
Guide pour Wukong Jungle en S12