MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

Avant Hantera, qui a été le meilleur Support de KC Rekkles ?

Avant Hantera, qui a été le meilleur Support de KC Rekkles ?
0

Si vous nous aviez dit que Rekkles formerait une botlane avec Hantera, en LFL qui plus est, on ne vous aurait pas cru. Et pourtant, le Français va avoir l'honneur de jouer aux côtés de la légende suédoise. Avant lui, plusieurs pointures se sont succédé, mais qui a eu le plus de succès ?

Avant Hantera, qui a été le meilleur Support de KC Rekkles ?

Photo : LoL Esports

On a toujours du mal à y croire, mais Rekkles jouera bien en LFL pour la Karmine Corp l'année prochaine. On devrait d'ailleurs déjà le voir avec son nouveau maillot en 2021 puisque la première manche du KCX 2 se rapproche de jour en jour. Alors que le meilleur ADC de l'histoire du LEC joue généralement avec des pointures, on espère qu'il s'habituera rapidement à ses nouveaux coéquipiers. Sans faire offense à Hantera, il faut reconnaître que le CV de ce dernier fait un peu léger par rapport aux précédents Supports qui ont partagé la lane de Rekkles (Hyllisang, Mikyx, YellOwStaR...). Mais le CV ne fait pas tout et il pourrait très bien mieux réussir qu'eux. Pour le plaisir, on a noté et classé les différents duos formés par le suédois au cours de sa carrière.

Attention : pour faciliter les choses et éviter de trop se prendre la tête, nous n'avons noté que les supports qui ont joué avec Rekkles au sein de l'élite européenne (LEC et LCS EU). Les tournois alternatifs avant 2014 et les All-Stars n'ont donc pas été pris en compte.

Patrick "Nyph" Funke, le plus gros échec dans la carrière de Rekkles (2/10)

League of Legends

Difficile de ne pas donner une note punitive à Nyph. Rekkles et lui ont formé l'espace d'un instant un duo chez Elements (nouvelle version d'Alliance). Et à l'époque, on prévoyait du très lourd... L'équipe était championne d'Europe en titre et avait réussi à voler à Fnatic, son grand rival, sa pépite suédoise. Le très jeune ADC devait former un duo de choc avec l'expérimenté Support qui avait participé aux Worlds en saison 1 et 2. Mais on a rarement vu un duo aussi incompatible et très rapidement, les joueurs ont enchaîné les déconvenues. La communauté a pris un malin plaisir à les voir se rétamer et a invoqué le karma après la "trahison" de Rekkles, qui est d'ailleurs très rapidement retourné la queue entre les jambes chez Fnatic. De son côté, Nyph n'a tenu que 9 parties avant de changer de poste pour devenir coach. Avec du recul, on n'arrive toujours pas à comprendre cette cacophonie mais elle a au moins eu le mérite de faire grandir le Suédois.

Lewis "Noxiak" Simon Felix, le support que tout le monde a oublié (3/10)

League of Legends

Le duo Noxiak/Rekkles c'est un peu comme le featuring improbable entre Alkpote l'empereur du sale et Bilal Hassani. On a toujours du mal à croire qu'il a existé jusqu'à ce qu'on consulte les archives d'internet. Mais il faut dire que la collaboration n'a vraiment pas duré longtemps. Les deux joueurs n'ont joué que 8 matchs ensemble durant le Spring 2016. Avec 5 victoires pour 3 parties, le bilan est décevant mais pas catastrophique. Mais l'Allemand et le Suédois ne semblaient pas compatibles et la botlane, qui devait être un point fort de Fnatic était devenue une source de problèmes. Avec 3 de KDA et surtout un très pauvre 62 % de kill participation, Noxiak n'a pas fait long feu avant de se faire remplacer en cours de saison.

Mitch "Krepo" Voorspoels, un duo de bricoleurs (4/10)

League of Legends

Rekkles a beau être un vétéran, c'est encore un jeunot par rapport à Krepo qui a aujourd'hui 31 ans. Ce dernier n'est plus vraiment actif et ça fait bien longtemps qu'il n'a plus joué dans l'élite européenne. Mais dans ses jeunes années, il a partagé un bout de chemin avec le Suédois, dans un contexte bien compliqué. Tout le monde ne se souvient pas de leur duo, mais tout le monde se souvient de l'échec cuisant subi par Rekkles lors de son passage chez Elements. Si tout avait d'abord mal commencé avec Nyph, c'est avec Krepo que l'ADC a terminé cette douloureuse expérience. Évidemment, ce fut loin d'être brillant mais pour un Support arrivé en cours de saison et sans rythme (il était streameur), le résultat est plutôt correct. Le Belge a en plus intégré un collectif en pleine crise. Dans ce contexte, ses 3 victoires pour 5 défaites restent passables.

Johan "Klaj" Olsson, la moyenne (5/10)

League of Legends

Celui qui a pris la place de Noxiak en 2016 n'est pas non plus resté très longtemps avec Rekkles. Arrivé en cours de split, il a quand même obtenu des meilleurs résultats, qualifiant l'équipe pour les playoffs et gagnant par la même occasion 2 Bo5 importants contre Team Vitality et H2k pour finir 3e. C'était laborieux, mais pour un rookie il a fait du bon travail et les résultats plaident pour Klaj. C'est le premier Support de notre liste à obtenir la moyenne pour le moment. Même s'il a ensuite disparu des radars et qu'il n'a plus jamais joué dans l'élite européenne par la suite, il peut se vanter d'avoir fini top 3.

Mihael "Mikyx" Mehle, du bon et du moins bon (6)

League of Legends

Jusqu'à présent, tous les duos de Rekkles étaient à l'avantage du Suédois et c'est lui qui avait le dessus sur son partenaire. Mais avec Mikyx, la doublette était beaucoup plus équilibrée et Rekkles avait un vrai gros client à ses côtés, avec un très gros palmarès. Rekkles/Mikyx, ça faisait rêver sur le papier et G2 Esports semblait avoir réussi à bâtir une superteam programmée pour non seulement gagner en Europe mais aussi à l'international. Mais les résultats parlent d'eux-mêmes et les Samouraïs ont finalement fini l'année dans l'anonymat le plus total, sans titre et sans participation aux Worlds. Pourtant, tout n'est pas à jeter et lors des saisons régulières, G2 a été excellent (1er et 2e). Rekkles avait même de très bonnes statistiques, ce qui laisse présager que son duo avec Mikyx avait un vrai potentiel. Mais il manquait un élément important, surtout pendant les playoffs : la cohésion. On a l'impression que le Suédois n'a jamais réussi à s'intégrer au collectif et dans l'adversité, il a coulé avec ses coéquipiers. On aurait pu être plus sévère avec Mikyx au regard des résultats décevants. Mais on a surtout le goût de gâchis en bouche.

Jesse "Jesiz" Le, une performance solide (6,5)

League of Legends

Rekkles et Jesiz sont restés un an ensemble chez Fnatic. En Europe, les résultats furent satisfaisants mais sans plus. Au printemps comme pendant l'été, l'équipe a connu des difficultés et se montrait particulièrement irrégulière. Parfois excellente, elle galérait cependant également à battre la semaine d'après des équipes pensées comme plus faibles. Durant les playoffs, c'était également la même mélodie et Fnatic n'a pas réussi à faire mieux que deux 3e place. Ce fut cependant suffisant pour se qualifier aux Worlds où encore une fois, Fnatic a fait du Fnatic... Après un début catastrophique et des phases de poules au contenu assez pauvre, l'équipe s'est retrouvée en 2-4. Si c'est souvent synonyme d'élimination, les Européens ont obtenu une situation de triple-tie inespérée qu'ils ont ensuite convertie en quart de finale. Ce top 8 monde donne forcément un meilleur bilan au duo Rekkles/Jesiz. Mais sur le fond, on n'a quand même pas vraiment été convaincu par leur collaboration.

Bora "YellOwStaR" Kim, le meilleur duo dans notre cœur (8)

League of Legends

Dès le début de l'article, on savait tous que la première place se jouerait entre deux Supports qui font partie des légendes de notre ligue européenne. Le Français YellOwStaR qui a partagé la botlane de Fnatic avec Rekkles en 2014, 2015 et 2016 et le Bulgare Hyllisang. Dans notre cœur, le tricolore a forcément une place particulière, parce que c'est avec lui qu'on a commencé à aimer League of Legends. Rien qu'en pensant au duo qu'il formait avec le Suédois, on a plein de souvenirs en tête, que cela soit avec sa Annie, sa Janna ou son Thresh. Mais avec du recul, cette doublette a quand même obtenu des résultats un peu en-deçà de sa concurrente... Mais ça reste quand même excellent avec deux titres de champions d'Europe et une demi-finale aux Worlds. Surtout, on a adoré leur complicité et leur image de jeune espoir encadré par un papa poule.

Zdravets "Hylissang" Iliev Galabov, le meilleur duo au niveau des résultats (8,5)

League of Legends

Rekkles/Hylissang, c'est un duo qui a fait rêver en Europe. Et contrairement au duo Rekkles/Mikyx, il a remporté des trophées tout en répondant présent dans les moments importants ! Ensemble, le Suédois et le Bulgare ont gagné 2 titres de champions d'Europe auxquels il faut rajouter 3 titres honorifiques de vice-champions. À l'international, les deux n'ont pas déçu avec 3 participations honorables aux Worlds : 2 quarts de finale et une finale en 2018. Leur longévité (3 ans de collaboration) et leur régularité parlent pour elles-mêmes et c'est sûrement l'un des duos les plus iconiques qu'on a connu en Europe. On aurait pu avoir peur puisque sur le papier, l'ancienne licorne est un support très agressif qui n'hésite pas à prendre énormément de risques, alors que Rekkles est un ADC qu'on a souvent considéré comme conservateur. Mais les extrêmes ont réussi à s'entendre et leur synergie a rendu de fiers services à Fnatic.

esport-lol

Nos 10 joueurs nommés pour le Ballon d'Or 2021 League of Legends

Le 29 novembre 2021 sera annoncé le Ballon d'Or 2021 et tout devrait se jouer entre Lionel Messi (PSG) et Robert Lewandowski (Bayern Munich). Malgré les controverses, cette distinction individuelle fascine toujours autant. Mais qu'est-ce que cela aurait donné sur LoL ? Voici nos 10 nommés !

0
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

L'actu

En Continu

15:00 Le record historique compétitif poursuivi par G2 Esports
14:06 Adam puni et de retour en LFL pour le Summer...
12:00 LoL : Une ancre de Nautilus toute droite venue des abysses !
11:01 MSI 2022 : G2 va démarrer le Rumble Stage avec 2 chocs !
10:00 Encore une mise à jour visuelle pour le patch 12.10
08:44 Enfin la fin de la prison Vitality pour LIDER ?
19:26 Deux mystérieux teasers pour Bel'Veth cachés dans la biographie de Kai'Sa
18:00 Une mise à jour visuelle pour l'un des plus anciens champions du jeu
15:00 La refonte d'Olaf est imparable et montre quel est le grave problème que Riot veut résoudre
14:00 Quel champion a le moins de dégâts ?

Articles

recommandés

Patch note 12.9 : Nouvel Olaf et skins des Worlds 2021
Encore des skins de l'Ouest avec le patch 12.10
Le mystérieux bug qui permet de désactiver le chat de tous les joueurs

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Ahri Mid en S12
Guide pour Ashe ADC en S12