MGG / Actualités jeux vidéo / DotA 2 /

Esport : Viré pour soutenir la guerre en Ukraine "par accident"

Esport : Viré pour soutenir la guerre en Ukraine "par accident"
0

La guerre en Ukraine n'est toujours pas réglée et le monde de l'esport cherche encore quel positionnement adopter pour être à la hauteur de la situation. Un récent évènement sur DotA 2 a fait couler beaucoup d'encre. Un joueur a été viré pour avoir soutenu la guerre, par "accident".

Esport : Viré pour soutenir la guerre en Ukraine

Photo : LN24

Esport et politique ne font pas toujours bon ménage et depuis le début de la guerre en Ukraine, de nombreux organisateurs ont décidé de prendre position contre l'invasion russe. Pour ne citer qu'eux, on peut parler de Riot Games sur Valorant ou de l'ESL Pro League sur CS:GO, qui ont banni les organisations ayant un lien avec le gouvernement russe. Les joueurs sont pour le moment épargnés et ils sont encore invités à participer sous bannière neutre. Chacun aura son propre avis sur la question, certains aimeraient que les sanctions aillent encore plus loin, d'autre regrettent la prise de position.

Dans ce débat éternel, Valve se fait remarquer par sa très grande neutralité. Il faut dire que ses deux gros jeux, CS:GO et DotA 2 sont très populaires en Russie. Difficile dans ce contexte de se fâcher avec ses partenaires historiques et la communauté russe. Mais un récent évènement a forcé Valve à réagir avec véhémence : un joueur en pleine compétition a été accusé de soutenir la guerre en dessinant un signe de soutien à l'armée russe. Devant le courroux de la communauté internationale, Valve n'a pas trop tergiversé en disqualifiant le joueur et l'intégralité de son équipe (Virtus.Pro)... Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette dernière n'a pas vraiment apprécié et dénonce acharnement et discrimination.

Le signe de soutien qui a fait polémique : attention au Z

Le Z en Russie ne désigne ni Zinedine Zidane, ni Zemmour. Mais c'est un symbole de soutien à l'armée russe qui est peint sur les blindés et les hélicoptères de celle-ci. À la base, elle signifierait l'origine des troupes, qui viendrait du "district militaire de l'ouest". Son sens exact porte cependant à confusion et le ministère des affaires étrangères aurait expliqué que le Z symboliserait la victoire... Ne parlant pas russe, c'est compliqué de se faire une idée précise, mais une chose est sûre : le gouvernement russe utilise le Z pour soutenir ses troupes et dans la vie publique en Russie, il n'est pas rare de voir des gens pro-guerre ou pro-Poutine porter vêtements ou drapeaux floqués de cette fameuse lettre. Un sportif comme le gymnaste russe Ivan Kuliak a notamment affiché un maillot avec le Z lors de la coupe du monde.

Bref, ce qu'il faut retenir, c'est que le Z a une signification très lourde... Maintenant que vous avez cet élément en tête, sachez que pendant le match Virtus.Pro vs Mind Games sur le citcuit pro de DotA 2, une pause technique a eu lieu, figeant tous les personnages sur la carte. Si pendant la pause, les joueurs ne peuvent pas bouger, ils peuvent "dessiner" des motifs sur la mini-map pour passer le temps et amuser la galerie. Et Ivan "Pure" Moskalenko n'a rien trouvé de mieux que de dessiner un bon gros Z. Évidemment, celui-ci pourrait être un fan de Zizou. Mais étant donné qu'il est russe et qu'il joue pour Virtus.Pro, une équipe qui a des liens avec le gouvernement russe, ça fait vraiment tache.

Les explications du joueur : la thèse de l'accident

La communauté, ukrainienne mais plus globalement occidentale n'a vraiment pas apprécié le geste et l'a fait savoir sur les réseaux. Il faut également souligner que le joueur et la structure n'ont pas franchement calmé le jeu. Les deux n'ont pas réellement publié d'excuse sur les réseaux et ils ont même tenté de justifier le comportement de Pure. Ce dernier a expliqué qu'il s'ennuyait pendant la pause et que lui et ses coéquipiers avaient décidé de dessiner des trucs sur la carte pour passer le temps. Il ne s'est pas rendu compte qu'il avait tracé un Z et dès qu'il en a pris conscience, il a couvert ce dernier avec l'aide de son équipe. Tout ceci ne serait donc qu'un accident involontaire...

Sur la seconde partie de son histoire, c'est vrai et on peut voir que le Z est rapidement effacé. Mais la première partie de son explication laisse quand même perplexe. Le joueur n'a que 18 ans et certains diront qu'à cet âge, on a bien le droit de faire quelques conneries. Mais quand on fait une bêtise, le mieux c'est d'assumer et de faire amende honorable après. Chercher des excuses ne fait généralement qu'empirer la situation.

Virtus.Pro, une structure en colère

Virtus.Pro en a gros sur la patate et a dénoncé une sanction "choquante" et inédite. L'équipe a mis fin au contrat de son joueur, mais dans son communiqué elle souligne surtout que ce dernier a pénalisé son équipe en étant la cause d'une disqualification collective. Ce n'est que dans un second temps que vient le problème d'image et la question de la guerre en Ukraine, et cette question n'est même pas évoquée en tant que telle.

D'une manière générale, Virtus.Pro a communiqué à plusieurs reprises pour se plaindre du traitement qu'elle reçoit à l'international. Que cela soir sur DotA 2 ou CS:GO, elle dénonce des pressions et de la discrimination à son égard. Sur le fond, la structure n'a pas totalement tort et elle subit la politique agressive de la Russie. Malheureusement pour elle, ce dernier "incident" ne va pas lui donner une meilleure presse.

esport-csgo

Pour le Major, encore une sanction contre la Russie sur CS:GO

Les organisateurs de tournoi sur CS:GO continuent de prendre des sanctions contre la Russie. La guerre est toujours d'actualité et la scène compétitive n'hésite pas à s'engager, à son niveau, dans la bataille. Après ESL ou BLAST, c'est au tour de PGL de prendre la parole.

0
Léo Lecherbonnier
Tipsalewo

Rédacteur-Gameur, combination idéale pour la recherche d'optimisation.

L'actu

En Continu

18:15 Viré pour avoir soutenu la guerre en Ukraine "par accident"
13:15 Plusieurs joueurs coincés en Roumanie après le TI 2021, quelle galère !
10:50 Team Spirit validée par Vladimir Poutine après sa victoire du TI
14:22 Team Spirit remporte le TI 2021 et 18 millions !
15:40 The International 10 se déroulera finalement en Roumanie du 7 au 17 octobre
15:37 DotA 2 : Quelques changements pour le DotA Pro Circuit et The International 2021
01:15 Gambit présente son nouveau roster DotA 2
00:01 DotA 2 : TNC Predator perd son capitaine
23:02 DotA 2 : Topson, père depuis peu, ne jouera pas le prochain tournoi
17:54 DotA 2 : l'équipe FlyToMoon bientôt chez Na'Vi ?

Guides

à découvrir

Index des guides Millenium
Introduction à DotA 2
Pudge, Ganker