MGG / Actualités jeux vidéo / Diablo 4 / Diablo 4 : Builds, classes, coffres et boss... guide complet ! /

Preview Diablo 4 : le retour en grâce d'une des plus grandes licences du jeu vidéo ?

Diablo 4 : Builds, classes, coffres et boss... guide complet !
Preview Diablo 4 : le retour en grâce d'une des plus grandes licences du jeu vidéo ?
0

Blizzard nous a fourni un accès hands-on à la première région de Sanctuaire dans Diablo IV durant près d'une semaine. On en a profité pour tuer des milliers de démons avec 3 classes, afin de se forger un avis en amont de la sortie en 2023.

Plus de trois ans après son annonce à la BlizzCon, on a enfin pu jouer à Diablo 4, sur une version du jeu qui comprenait l'introduction, une grande partie du premier acte de l'histoire, une vaste région du monde ouvert, et une limite au niveau 25. Même si cette version preview était loin d'être représentative de ce que devrait donner le jeu complet, c'est néanmoins suffisant pour juger des bases du gameplay et de la structure du jeu. On passe tout cela en revu point par point.

Il convient d'insister sur le fait que la version du jeu qu'on a eu entre les mains ne reflétait pas entièrement de la version finale. De nombreux éléments peuvent encore changer, et d'autres étaient encore clairement en chantier. Certaines de nos critiques portent potentiellement sur des points qui seront corrigés d'ici la sortie.

Diablo IV

Histoire non linéaire et narration

On ne va pas vous spoiler la tournure des événements dans Diablo 4, mais plutôt la nouvelle direction prise par le studio pour raconter l'histoire. Elle est beaucoup plus cinématographique qu'auparavant, mais pas dans le genre film d'action, plutôt dans celui d'horreur. Le monde est sombre et misérable, lors des décennies qui suivent la fin de Diablo 3: Reaper of Souls, et cela se voit. Les cutscenes sont assez lentes, atmosphériques, et surtout très sanglantes. Il y a beaucoup de gore et de violence pure. On retrouve clairement l'ambiance du premier Diablo dans ce domaine, et on a plus l'impression de jouer un survivant de ces horreurs, et plus un demi-dieu Néphalem qui roule sur tout. Cette approche fonctionne aussi bien mieux avec la nouvelle direction artistique du jeu, beaucoup plus sombre et terne que Diablo 3. Il faut dire que les évolutions graphiques ont été notables depuis dix ans, et il est possible d'avoir des modèles en 3D sans l'effet un peu cartoonesque, qui a plombé l'ambiance de son prédécesseur.

Diablo IV

Le changement de direction le plus notable est aussi dans la structure de l'histoire, ce qui était inévitable avec l'ajout d'un véritable open world. L'histoire devient donc non linéaire. Une fois le court prologue terminé, vous êtes libre d'aller poursuivre votre aventure dans n'importe quelle région pour y mener l'enquête et résoudre les principaux problèmes locaux. Le format est similaire à celui de The Witcher 3, vous pouvez aller rapidement à Skellige si vous le voulez, mais il vaut mieux commencer par Velen, et il faudra faire les deux pour débloquer la suite. Dans le cas présent, les pics fracturés et leurs sommets enneigés servent de bonne zone de départ, d'autant que les quatre autres régions ont des ennemis de plus haut niveau. Par la suite, rien ne vous empêche d'aller d'une région à l'autre en avançant en parallèle dans les différentes branches et sous-branches de l'histoire principale, du moment que n'êtes pas trop en-dessous du niveau conseillé. Le jeu principal devrait donc nous offrir une grande liberté, après avoir accumulé quelques niveaux afin de ne pas être instantanément réduit en bouillie.

Diablo IV

Monde ouvert

Bien entendu, s'il y a une chose à retenir dans Diablo 4, c'est la présence d'un vaste monde ouvert permanent, contrairement à Diablo 2 et 3 qui généraient de nouvelles cartes à chaque partie, avec quelques éléments fixes. On est plus proche de Diablo Immortal dans le cas présent, même si la comparaison est insultante pour Diablo 4. Les cartes du monde extérieur sont beaucoup plus vastes, et surtout, elles sont toutes interconnectées sans chargement. Le décor et la position des donjons sont donc fixes, tout comme de nombreux points d'intérêt fixes à découvrir, par exemple une forteresse à nettoyer de ses monstres afin d'en faire une nouvelle zone habitée et sure, mais on est loin de la recette rencontrée dans la majorité des jeux du genre de nos jours. Diablo 4 reprend en plus le système d'événements aléatoires qui peuvent apparaître un peu partout, comme une caravane attaquée, un obélisque mystérieux, voire un world boss. Il est possible de passer plusieurs fois dans la même zone et d'avoir à chaque fois un événement différent, cela contribue à rendre l'open world d'autant plus intéressant à revisiter.

Diablo IV

Le monde ouvert permet de croiser d'autres joueurs à l'occasion, de qui permet de collaborer ou non sur les événements locaux et les boss, l'important est que la présence des autres joueurs n'est pas intrusive, pour ce que l'on a pu en juger, puisque les segments dédiés à l'histoire sont instanciés. Si vous voulez en découdre, du PvP est aussi au programme dans certaines zones dédiées, avec des récompenses spéciales. Signalons en passant que le cycle jour-nuit, ainsi que les intempéries, sont bien au rendez-vous, et cela a même l'air d'influencer les monstres rencontrés, par exemple. L'exploration est aussi récompensée sous différentes formes, avec des récompenses de zone à débloquer qui s'appliquent à tous vos personnages, comme de légers bonus de statistiques, ou des points de compétence. On peut dire que Diablo 4 encourage à reroll afin de tester d'autres classes. Mais les véritables stars de chaque région sont leurs donjons. Ils sont effectivement très nombreux, et on veut bien croire qu'il y en a plus de 100 au total dans le monde. Instanciés, ils sont séparés de la carte du monde, et un enchantement légendaire unique est offert à chaque fois que vous en terminez un pour la première fois, ce qui encourage à tous les décimer (comme les Pokémons).

Diablo IV
Diablo IV

Gameplay

Les fondamentaux du gameplay sont les mêmes que ceux de Diablo 3, les combats sont rapides et basés sur l'utilisation de différentes compétences. Ici, pas d'attaques de base, on retrouve les mécanismes habituels comme les générateurs de ressources, les techniques plus puissantes qui en consomment, celles qui ont un temps de recharge, et différentes synergies. La limite de 6 compétences équipées peut frustrer ceux qui aiment pouvoir tout faire, mais en contrepartie, cela force à bien choisir quoi utiliser pour progresser. Pour les PC-iste, la plus grosse différence est probablement l'ajout d'une esquive similaire à celle présente sur les versions consoles de Diablo 3, à la différence près qu'il y a un temps de recharge de quelques secondes, ce qui demande de l'utiliser stratégiquement. Les développeurs ont l'air d'en avoir bien tenu compte, puisqu'il y a pas mal de grosses AoE ou d'attaques violentes sur les boss, qui demandent de bouger très rapidement. Cela permet aussi théoriquement de tenter de se passer d'une capacité de mouvement, si vous concevez bien votre build. Cela s'annonce néanmoins difficile, puisque les ennemis élites vont rapidement utiliser des AoE et des effets de contrôle assez violents. Les événements de zone demandent aussi d'avoir plus d'une corde à son arc pour survivre et valider les objectifs bonus.

Diablo IV

Dans la version du jeu à laquelle nous avons pu jouer, les gains de niveaux ne débloquent pas de points de statistiques, ni même de nouvelles capacités. À la place, on obtient un point de compétence qui permet de débloquer une première technique basique parmi quatre au choix, comme le bon vieux trait de givre ou de feu, à moins de préférer un arc électrique qui saute de cible en cible. On commence immédiatement à monter son personnage à sa façon, et chaque niveau supplémentaire va accentuer cette différence, puisqu'il nous est donné une grande liberté dans le placement de ces points. L'arbre de talent de chaque classe ressemble davantage à une série de self-services reliés par une route unique. Libre à vous d'investir le plus vite possible dans de nouveaux pouvoirs variés afin d'avoir 6 compétences ASAP, ou à l'inverse, de vous attarder à l'entrée afin de tout placer dans votre compétence basique et ainsi de tout tuer paresseusement à coups de clics gauches, au départ. Cela comprend aussi des bonus passifs, qui n'ont pas à être équipés, ce qui évite d'avoir à gâcher ses points avant d'avoir accès aux compétences ultimes, qui demandent d'en avoir déjà investi quelques dizaines auparavant.

Diablo IV
Diablo IV

Sous sa forme actuelle, ce système encourage aussi à se diversifier. Vous pouvez jouer une sorcière de givre, et débloquer tout de même la téléportation, ainsi que ses améliorations exclusives sans problème, alors que c'est un sort de foudre. En effet, chaque compétence peut être améliorée plusieurs fois, elle est suivie d'un talent spécial, puis de deux améliorations puissantes mais mutuellement exclusives. L'armure de givre peut régénérer votre mana plus vite, ou geler les ennemis au contact, mais pas les deux. Il y a des synergies entre les compétences d'un même type, par exemple en infligeant une vulnérabilité aux ennemis gelés avec ses sorts de glace. Mais on est tout de même récompensé en privilégiant un thème particulier dans son build, puisque l'autre option permet souvent de tirer partie de la technique dans une spécialisation qui n'a rien à voir.

Diablo IV

Classes

La sorcière, la voleuse et le barbare étaient les 3 classes disponibles lors de cette preview. Nous avons pris le temps de toutes les jouer, et il faut avouer qu'on s'est bien amusés à chaque fois. Chaque classe utilise le même principe général, détaillé plus haut, pour son arbre de talent, avec facilement 3 à 4 builds possibles dès les premières heures de jeu, même si le nombre de compétences au total ne nous a pas semblé spécialement élevé dans cette version du jeu (niveau 25 maximum oblige), on en a compté une grosse vingtaine par classe, il y en aura probablement davantage dans la version complète. On est loin de Diablo 2, et les builds vraiment exotiques n'étaient pas envisageables sur la preview. Jouer un barbare à distance était une impossibilité. Les compétences et les passifs permettent à chaque classe de se distinguer, mais cela allait plus loin que cela. Pour commencer, on retrouve un système de ressources inspiré de celui de Diablo 3, la sorcière utilise le mana, la voleuse utilise l'énergie, qui ont pour point commun de se régénérer, alors que le barbare doit remplir sa bulle de rage en donnant ou en recevant des coups.

Diablo IV
Diablo IV

Cela ne s'arrête cependant pas là, et chaque classe a quelques mécanismes qui la rendent unique. La voleuse peut équiper en même temps dans son inventaire une arme à distance et deux armes de mêlée à une main, ce qui lui donne davantage de pièces d'équipement que d'autres classes, et lui permet d'utiliser sans transition des attaques de mêlée et à distance. Elle peut aussi leur donner des effets élémentaires à haut niveau. Le Barbare va encore plus loin, puisqu'en tant que maître d'armes, il équipe carrément une arme à deux mains contondante, une tranchante, et deux armes à une main. Il peut se spécialiser dans un seul type d'arme, ou alterner entre les types d'attaques pour créer des combos. Le surplus de statistiques est aussi bon à prendre.

Diablo IV
Diablo IV

La sorcière peut sembler un peu délaissée au premier abord, puisqu'elle a seulement le choix entre un bâton à deux mains ou la combinaison d'une arme à une main et une source magique, mais pas les deux à la fois. Mais en contrepartie, par la suite, elle peut enchanter ses sorts afin de leur donner des effets spéciaux, par exemple en déclenchant du gel sur tous ses sorts, ou en remplaçant son esquive de base par une téléportation ! Elle peut même avoir un sort qui se déclenche tout seul régulièrement, comme un blizzard ou un météore. Jouer en mêlée et à distance est une expérience assez différente, et même au sein d'une même classe, le build choisi permet de profiter du jeu d'une autre manière. Avec les bonus donnés aux autres personnages en fonction de la progression, et le système de saisons qui arrive, Diablo 4 a l'air de miser assez fortement sur les rerolls, afin de rafraîchir l'expérience de jeu.

Diablo IV
Diablo IV

Ce n'est pas quelque chose qu'on a pu tester durant la preview, mais après le niveau 50, les niveaux de parangon commencent à faire leur entrée sous une nouvelle forme bien plus complexe. Alors que l'arbre de talent est simple et direct, les plateaux de Parangon sont plutôt inspirés de ce qu'on peut voir dans Path of Exile, Wolcen, ou Salt and Sanctuary, entre autres. On retrouve un trajet à tracer sur le plateau, en débloquant des bonus plus ou moins puissants. Une fois le bord d'un plateau atteint, on peut choisir librement un autre plateau au choix, ce qui peut donner des combinaisons uniques. Une différence notable avec Diablo 3 est que les niveaux de Parangon sont limités, ce qui demande de faire les meilleurs choix possible, plutôt que d'utiliser un bot jour et nuit afin d'en récolter des milliers.

Diablo IV

Équipement et craft

Le butin, alias le loot, est évidemment au centre de l'expérience de jeu. Comme la preview ne couvrait que le début de l'aventure, on n'a pas eu l'occasion de trouver des objets légendaires ou uniques. Ces objets devraient être un peu plus courants à haut niveau, une fois les paliers de difficulté supplémentaire débloqués. Dans les grandes lignes, le système de butin et l'équipement en général sont similaires aussi à ceux de Diablo 3. Les objets trouvés au sol sont toujours personnels, mais quelques échanges entre joueurs sont autorisés, tant que cela ne dépasse pas la qualité rare. Les objets trouvés sont toujours adaptés à la classe que vous jouez, mais le système de statistiques a l'air d'avoir été pensé d'une façon plus universelle. Même une sorcière bénéficie de la force, et un barbare de l'intelligence, sans avoir à atteindre les extrêmes de l'optimisation de très haut niveau.

Diablo IV

Une critique qu'on pourrait faire à Diablo 4 est que le système de butin est un peu trop épuré actuellement. Vous n'allez vraiment trouver que les armes et objets adaptés à votre classe. Trouver et équiper un bouclier était juste impossible sur les 3 classes de la preview, au grand dam de ceux qui comptaient jouer paladin ou croisé. Vous allez donc devoir vous rabattre sur les différences de qualité et de statistiques des objets trouvés afin de vous démarquer. On retrouve l'habituel système de gemmes à enchâsser, auquel vient s'ajouter un système d'amélioration des pièces d'équipement chez le forgeron (qui ne fabrique plus rien) avec les matériaux recyclés ou ramassés sur les monstres. L'enchanteresse, ici nommée occultiste, permet aussi de changer une statistique d'un objet, d'une façon similaire à celle de Diablo 3. On retrouve même le système d'extraction et d'infusion de pouvoirs légendaires dans les objets. La différence ici est qu'il peut s'appliquer à des objets de différentes qualités et à d'autres emplacements, ce qui, en un sens, contrebalance l'absence du Cube de Kanai. Comme chaque donjon du jeu offre un pouvoir légendaire à infuser la première fois qu'il est terminé, on peut aussi rapidement débloquer quelques pouvoirs intéressants pour sa classe et son build, même à très bas niveau.

Diablo IV

Un détail intéressant est que Diablo 4 est à mi-chemin entre Diablo 2 et 3 pour les potions. Vous en avez 5 en stock au départ, et vous êtes libre de toutes les boires à la chaîne sans temps de recharge. Mais il faut gérer votre réserve lors de vos aventures ou sur un boss, sous peine de devoir l'achever sans soins supplémentaires. L'alchimiste permet de les améliorer par la suite, et certains accomplissements étendent votre réserve. Diablo 4 introduit aussi d'autres consommables, comme de l’encens et des élixirs d'une durée de 30 minutes, concoctés avec des plantes ramassées sur la carte, et les matériaux trouvés sur les monstres. Sans drastiquement bouleverser l'équilibrage, ces éléments donnent quelques petites sources d'optimisation supplémentaires bienvenues lors de la progression. Pour finir, sachez que les développeurs ont finalement décidé de repousser l'introduction du système de runes et de mots runiques, qui ne les satisfaisait pas dans sa version actuelle. Il devrait faire son retour à l'avenir, après la sortie. C'est un peu dommage, mais même sans cela, il y a déjà de quoi faire avec l'optimisation de l'équipement.

Diablo IV
Prometteur

Pour ce qu'on a pu en voir, Diablo 4 renoue avec ses vieilles racines, reprend les meilleurs éléments de la licence, pour nous les proposer sous une forme enrichie et moderne. Le résultat semble bon, avec un gameplay dynamique et facile à prendre en main, une ambiance sombre, et beaucoup de liberté, tant dans l'exploration que dans la construction de son personnage. Les vétérans comme les nouveaux venus devraient y trouver leur compte dans la version complète. Si les développeurs tiennent leurs promesses, le contenu de haut niveau et les saisons devraient aussi offrir de bonnes raisons d'y jouer au long terme. Il ne reste plus qu'à attendre la version complète, dans quelques mois, pour déterminer si cela sera un bon jeu, ou un grand jeu.

Sombre et sanglant
L'exploration libre d'un open world riche
Un gameplay solide, qui a fait ses preuves
Une progression satisfaisante
Des classes bien distinctes, jouables de bien des façons
La classe Paladin/Croisé absente au lancement
Peu de choix dans les types d'équipement de chaque classe
Du recyclage dans la structure et les boss des donjons
Pas de mode hors ligne
Diablo 4 : Tout savoir, gameplay, classes, multi, monétisation, butin

La sortie du prochain véritable titre Diablo par Blizzard est proche. On vous fait donc un récapitulatif de toutes les infos importantes sur ses différentes facettes, comme le jeu en ligne, le contenu, les échanges entre joueurs, et plus encore dans ce guide.

Calendrier des sorties de jeux
0
Robin Bouquet
Raiden Robin  - Journaliste

Fan de nombreux types de jeux, j'accroche surtout quand il faut faire souffrir ses méninges et peaufiner son gameplay. Des raids WoW, je suis passé aux CRPG, puis des tacticals aux 4X, mais aussi les jeux FromSoftware.

L'actu

En Continu

19:00 La saison 4 pourra-t-elle enfin sauver Diablo 4 ? Les fans sont hypés, mais il y a encore des problèmes...
18:54 Niveau maximum Diablo 4 : Combien de temps faut-il pour atteindre le cap d'XP ?
11:45 "Aucun skin de cheval à 65 euros", ce nouveau jeu de rôle tacle ouvertement Diablo 4 et donne de l'espoir à tous les fans du genre
18:00 Coeur igné Diablo 4 Saison 3 : Comment en obtenir et où les utiliser ?
13:49 Étincelle sublimée Diablo 4 : Comment en obtenir pour créer des Uber uniques ?
17:45 "C'est ultra gênant", la boutique de Diablo 4 une nouvelle fois dans le viseur des joueurs à cause de cette erreur pour le moins gênante...
18:15 La descente aux enfers pour Diablo 4 ? L'un de ses plus gros concurrents vient de dépasser le million de joueurs !
18:00 "Ça coûte plus cher que le jeu", en annonçant une nouvelle monture à 65 euros, Diablo 4 se prend encore une fois la foudre des joueurs
16:00 "C'est pathétique", les joueurs de Diablo 4 très en colère en découvrant le nouveau prix de cet objet dans la boutique du jeu
19:14 Blizzard déçoit encore les joueurs... Cette fonctionnalité très attendue sur Diablo 4 va malheureusement mettre du temps à arriver dans la saison 3

Articles

recommandés

Autels de Lilith Diablo 4 : Bonus et où tous les trouver sur la carte ?
Tier List Diablo 4 : Quels sont les meilleurs classes et builds de leveling pour débuter ?
Heure d'apparition des World boss Diablo 4 : Comment les débloquer et où les trouver ?

Guides

à découvrir

Niveau maximum Diablo 4 : Combien de temps faut-il pour atteindre le cap d'XP ?
Autels de Lilith Diablo 4 : Bonus et où tous les trouver sur la carte ?
Build Sorcier Foudre Chaîne d'éclairs Diablo 4 Leveling rapide du 1 au 50