Monster Hunter Rise : Guides, news, monstres, armes
Test Monster Hunter Rise sur Switch
3

Après le renouveau qu'a été Monster Hunter World, la licence est de retour sur Nintendo Switch, avec un nouveau titre aux mécanismes innovants, dans un univers très distinctement japonais cette fois. Mais tient-il toutes ses promesses ?

Test Monster Hunter Rise sur Switch
85

Monster Hunter a soufflé en mars sa 17e bougie, et comme pour célébrer l'occasion, arrive Monster Hunter Rise. En général, la licence préfère s'affiner et enrichir sa recette au fil des titres, mais les changements ont été bien plus radicaux avec Monster Hunter World et à présent avec Monster Hunter Rise. Ce dernier est attendu comme un mélange des vieux titres, tels Monster Hunter Generations Ultimate, combinés à la modernité de World. Il n'est pas facile d'obtenir le meilleur des deux mondes comme nous allons le voir, mais comme nous, beaucoup de fans de la licence, anciens ou récents risquent d'en ressortir avec des sentiments mitigés.

  • Genre : Action-RPG
  • Date de sortie : 26 mars 2021
  • Plateforme : Switch
  • Développeur : Capcom
  • Éditeur : Capcom
  • Prix : 59,99€ disponible sur Amazon
Monster Hunter Rise
Monster Hunter Rise

Ce n'est pas Yukumo

Ne nous voilons pas la face, l'histoire dans Monster Hunter est toujours un vague prétexte pour aller chasser des monstres géants. Monster Hunter World avait tenté d'enrichir la narration tout en gardant une histoire simple. Rise emprunte le même chemin, même s'il parvient à glisser des incohérences dans un scénario qui tient pourtant sur un timbre-poste. Nous incarnons un nouveau chasseur, résidant à Kamura, une version idéalisée et fantastique d'un petit village japonais niché dans les montagnes. Cela tranche radicalement avec les jeux précédents, mais dans le bon sens. L'ambiance, les personnages et la musique sont charmants, et c'est un véritable plaisir d'explorer les lieux.

Monster Hunter Rise

On a cependant du mal à croire qu'un désastre imminent pèse sur ses résidents, tant ils débordent de joie de vivre : la calamité est de retour un siècle après avoir manqué de peu d'annihiler le village. Inspiré de Hyakki yakō (La parade nocturne des 100 démons) du folklore japonais, ce sont ici des centaines de monstres qui viennent attaquer pour des raisons qui sont à élucider. Votre rôle dans cette enquête se limitera cependant à transformer en pièces d'équipement tous les participants de cette parade monstrueuse. On a en permanence la désagréable surprise de découvrir que les événements, dialogues et explications liés à l'histoire ne sont tout simplement pas en jeu, et que cela sert simplement de fil rouge pour votre prochaine chasse jusqu'à la fin. Nous avons également une fin en eau de boudin pour le moment, et qui invite à repasser après une future mise à jour afin de conclure notre aventure. Mais nous allons y revenir, rangez votre fourche pour le moment.

Monster Hunter Rise

À défaut d'avoir une bonne histoire, Monster Hunter Rise sait faire honneur à ses protagonistes. Nous ne parlons pas du chasseur, ni même des jumelles aux jolies chansons, mais bien des monstres. Ils ont tous droit à une cinématique de présentation du plus bel effet, elle inspirée des vieux films japonais. Nous pouvons nous en rendre compte grâce au grain de pellicule, aux bandes noires ou à la narration poétique, dont on peut profiter en activant le doublage original. Cela donne effectivement l'impression d'aller chasser un véritable monstre, avec sa personnalité et ses habitudes. C'est tout particulièrement vrai pour les monstres inédits créés pour Rise, qui ont tous l'air de yokais sinistres, avec des particularités propres. Tout cela combiné donne une forte personnalité à Rise. C'est d'autant plus le cas dans la mesure où MHR est sans le moindre doute un des plus beaux jeux de la Switch, avec 30 fps, des chargements rapides, des environnements assez détaillés même sur grand écran et des cartes ouvertes. Il fonctionne impeccablement même en multijoueur. Ce sont des performances qu'on n'attendait pas sur la console de Nintendo. Sur grand écran, on peut voir quelques défauts dans les affichages et la qualité des modèles, mais en mode portable, le jeu est sublime.

Monster Hunter Rise

Princesse Mononoké 2 : carnage à Kamura

Les bases de ce qui constitue la licence Monster Hunter sont préservées d'un titre à l'autre, et les joueurs qui ont touché aux titres précédents ne devraient pas être perdus. Vous allez partir à la chasse aux boss par dizaines avec des combats de type Action-RPG, sans vous préoccuper des sous-fifres en général. Et une partie de chasse pour un seul monstre peut parfois durer jusqu'à 50 minutes pour un débutant, et impliquer de un à quatre chasseurs. Avec son gameplay assez raffiné basé sur 14 armes différentes, le jeu demande de récolter des matériaux, composants et consommables, puis de préparer votre équipement avec ce que vous avez extrait du corps de votre dernière victime, afin d'être aussi prêt que possible pour affronter des grands monstres toujours plus redoutables. Savoir quand esquiver, quand bloquer, quand attaquer ou non et anticiper les positionnements du monstre sont autant de qualités qui vous seront demandées. Monster Hunter est une des rares licences du genre qui ne vous aide pas du tout à viser en mêlée, et cela se sent. Vos coups risquent de souvent finir dans le vide, même quand la cible fait la taille d'un immeuble. Il faut dire que c'est un immeuble très mobile et agressif aussi.

Cela reste en tout cas simple et efficace dans les grandes lignes, tout en offrant une expérience bien distincte qu'on ne retrouve dans aucune autre licence. Et le plaisir de jeu est plus présent que jamais, que ce soit en solo ou en groupe. Pas mal de libertés sont offertes au joueur dans la façon d'aborder les combats et d'utiliser le terrain à son avantage. En dehors d'une petite poignée de quêtes urgentes liées à l'histoire, vous êtes généralement libre de choisir quels monstres affronter, parce que vous aimez le combat, ou pour forger leur équipement. Le village de Kamura, qui fait aussi office de hub multijoueur, rassemble des fonctionnalités annexes, plus nombreuses que jamais, comme la cantine, la forge, la place pilpoil et surtout une salle d'entraînement étonnamment interactive. Cela en fait l'endroit parfait pour apprendre à maîtriser tous les mécanismes et combos que possède chaque arme.

Monster Hunter Rise

Monster Hunter Rise porte ce nom plutôt qu'un numéro puisque cette fois, nous allons monter. Nous monterons par exemple sur le dos des grands monstres afin de les utiliser comme des marionnettes au combat. Cette fonctionnalité remplace en partie le grappin auquel les joueurs d'Iceborne ont pu s'habituer. Utiliser un grand monstre pour tabasser d'autres grands monstres et les faire se foncer dedans peut changer la donne, surtout s'ils sont normalement alliés. Les guerres de territoire et les mêlées face à 3 monstres sauvages sont plus chaotiques et jouissives que jamais. Et que ce soit pour fuir ou poursuivre sa proie, on peut aussi monter sur un nouveau compagnon d'aventure, le Chumsky, un adorable et fidèle canidé qui n'hésite pas à faire usage d'armes dans sa gueule, ou à vous offrir son dos pour vous transporter rapidement à travers la carte.

Monster Hunter Rise

Passez un coup de fil à vos amis

Mais ce qu'on retiendra le plus au niveau du gameplay est l'introduction du Filoptère, un insecte volant qui permet de réaliser des acrobaties aériennes ainsi que de nouvelles attaques combo dévastatrices. Il ouvre véritablement une 3e dimension pour de nombreuses armes, et peut un peu concurrencer l'Insectoglaive sur son propre terrain : les airs. Il vous faudra bien gérer son temps de recharge pour esquiver efficacement certaines attaques, pour vous relever rapidement ou pour attaquer. Il donne parfois l'impression d'être dans une scène d'action d'Attack on Titan, lorsqu'on effectue des manœuvres aériennes complexes avant de donner un grand coup d'épée dans le cou d'un monstre qui ne s'y attendait pas.

Monster Hunter Rise

Le Filoptère est aussi un instrument central dans l'exploration des différentes régions dans lesquelles nous sommes amenés à chasser. Exit les petites zones avec des chargements propres aux vieux Monster Hunter dont Generations Ultimate (lui aussi sur Switch). C'est une seule grande zone comme dans World à présent, mais cela va même plus loin, presque tout peut être escaladé et exploré grâce à l'escalade et au filoptère. Il est possible de découvrir des animaux et insectes ainsi que des ressources fort utiles au combat. On retiendra en particulier une sorte de belette qui incite un monstre à nous poursuivre, ce qui permet de l'amener dans une autre zone afin de déclencher un combat avec un autre monstre, permettant de faire d'une pierre deux ou trois coups lorsqu'il vous faut chasser plusieurs proies d'un coup.

Monster Hunter Rise

Il est légitime de craindre que ces nouveautés ne s'avèrent trop puissantes et qu'elles ne déséquilibrent la difficulté, mais les monstres sont aussi plus rapides et vicieux que dans les titres précédents. Les avantages conférés ne sont pas de trop, et si vous les utilisez incorrectement, cela peut se retourner contre vous. À l'inverse, en maîtrisant les nouvelles techniques liées aux filoptères, vous pouvez réaliser de véritables prouesses au combat. Le gameplay devient plus rapide, plus profond et encore plus satisfaisant qu'auparavant, même s'il est facile de s'emmêler les pinceaux lors des premières heures, voire dizaines d'heures de jeu, tant il y a de possibilités offertes.

Monster Hunter Rise

Plus que jamais, le jeu récompense une bonne maîtrise des différents éléments du gameplay, mais aussi des préparatifs minutieux. Bien que dans ce domaine, nous sommes dans la continuité de Monster Hunter World, Rise va même plus loin. Il est possible de se ravitailler durant les quêtes, voire de changer d'équipement, et même de techniques de combat. La suppression des boissons fraîches et des boissons chaudes peut donner l'impression que les joueurs ont encore moins de choses à gérer, mais tous les éléments à ramasser sur la carte pour aborder un combat dans de parfaites conditions fait plus que compenser. Il est même un peu pénible à la longue d'avoir à suivre un certain parcourt sur la carte pour faire le plein de bonus.

Monster Hunter Rise

Monsters Must Die!

Les chasses aux monstres, dans la nature ou en arène, sont des éléments qui ont toujours constitué le cœur du gameplay de la licence, et il était probablement plus que temps qu'un autre mode de jeu fasse son entrée. Vu l'amour de la licence pour les armes de siège et les combats qui en font usage, il n'est pas étonnant de découvrir en quoi consiste le mode calamité évoqué dans l'histoire. Au lieu de chasser un monstre, vous allez devoir en repousser des dizaines. Pour cela, vous allez devoir installer des armes de siège et des défenses sur des emplacements prédéfinis dans une forteresse.

Le principe est similaire à celui d'un jeu de type tower defense, il faut faire bien usage des différents types de tourelles automatisées ou manuelles, ainsi que des super armes à temps de recharge comme le dragonator pour briser la horde. Après une période de préparation, les monstres arrivent par vague. Alors que certains attaquent les chasseurs, d'autres se concentrent sur les tourelles, et d'autres encore se concentrent sur les portes. Si la dernière porte est brisée, le village de Kamura est envahi et c'est l'échec de la mission. Ce mode de jeu est plutôt bien conçu puisque repousser des monstres ou valider des objectifs secondaires débloque de nouvelles tourelles, et l'assistance de personnalités du village pour les moments critiques.

Monster Hunter Rise

Ce n'est pas non plus un simple jeu de tir, et un bonus spécial est activé lorsque le boss final de la calamité approche. Les chasseurs sont alors encouragés à l'affronter d'une manière conventionnelle s'ils le souhaitent. Une série de boss spéciaux a d'ailleurs été créée pour ce mode, comme l'Arzuros supérieur. Loin du gentil nounours qui sert de punching bag aux chasseurs débutants, celui-ci va vous arracher le visage après vous avoir extirpé du fauteuil de votre gatling rotative. Ces boss disposent de nombreuses techniques spéciales vraiment redoutables, adaptées au terrain particulier de la forteresse, se cacher en hauteur et utiliser une tourelle n'est donc pas une bonne solution.

Monster Hunter Rise

Ils s'avèrent néanmoins assez pénibles à tuer en solo, même si c'est tout à fait faisable lorsque le combat est maîtrisé. Mais c'est un problème récurrent du mode Calamité en l'état. Ce dernier a été conçu pour plusieurs chasseurs, afin de se répartir les rôles, de diviser l'attention des monstres et de valider les objectifs secondaires. Un joueur en solo risque de rencontrer des moments assez frustrants où tous les monstres refusent de le lâcher d'une semelle, ce qui rend l'utilisation d'une tourelle impossible. Et des objectifs comme ramasser un certain nombre d'objets laissés tomber par les monstres est juste impossible en solo dans la plupart des cas. Cela reste néanmoins un bon moyen de farmer des composants pour de l'équipement exclusif. Il y a des choses à perfectionner, mais c'est très fun en multijoueur, et cela permet aussi de jouer d'une tout autre manière.

Monster Hunter Rise

Rise later

La vaste quantité de contenu disponible et la durée de vie ont toujours été les points forts de la série Monster Hunter. Et si au départ Monster Hunter World péchait un peu en la matière, cela a été corrigé au fil du temps avec de nombreux patchs et une extension. Malheureusement, Monster Hunter Rise a une très mauvaise surprise en réserve dans ce domaine. Comme certaines annonces des développeurs l'avaient clairement laissé entendre, le contenu de haut niveau conventionnel, qui suit la fin de l'histoire principale est tout simplement absent. Rise est peut-être une victime de plus de la pandémie, son contenu de haut niveau en a fait les frais, ou c'est un pas de plus en direction d'une formule de jeu en tant que service.

Monster Hunter Rise

Monster Hunter Rise comprend 5 régions à explorer, le village de Kamura et la forteresse utilisée pour la Calamité. L'histoire principale est divisée entre les quêtes de niveau novice, exclusivement solo, et celles de niveau expert dans le grand-camp qui peuvent être effectuées tant en solo qu'en multijoueur. Le bestiaire comprend un peu moins de 40 grands monstres, ce qui est très honnête, et il faut compter entre 30 et 45 heures pour finir l'histoire principale en moyenne. Pour un jeu normal, cela serait considéré comme suffisant, mais pour Monster Hunter, c'est très pauvre. Les quêtes et chasses disponibles sont relativement peu nombreuses par exemple, et farmer un monstre en particulier demande généralement de refaire la même mission en boucle s'il n'est pas disponible en tant que boss de la calamité.

Monster Hunter Rise

Il n'y a pas non plus de contrats aléatoires, ni de quêtes événement comme on peut en avoir dans Monster Hunter World, ce qui permettait de varier les activités et le farming, un élément pourtant au centre du jeu. Les dragons anciens brillent aussi par leur absence si on omet les nouveaux liés à l'intrigue principale. Point de Kirin, de Teostra, de Kushala Daora ou de Nergigante ici. Il n'y a pas non plus de mécanismes similaires à ce qu'on trouvait dans les jeux précédents, que ce soit Alpha, Hyper ou Deviant. En bref, une fois le boss final vaincu, il n'y a plus de défis à relever, et on ne peut que se contenter de farmer les centaines d'armes, armures et talismans disponibles afin de se constituer l'équipement ultime en attendant le premier patch de contenu. Cela ne sera peut-être pas gênant pour les nouveaux joueurs, ainsi que ceux occasionnels, mais les vétérans qui ont relevé les défis les plus corsés des titres précédents risquent de rester sur leur faim alors que leur appétit vient d'être aiguisé par le gameplay sans faille du titre. Autant dire que cela fait mal au ventre.

Monster Hunter Rise

Annoncée avant même la sortie du jeu, cette première mise à jour est programmée pour fin avril, soit environ un mois après la sortie. Elle devrait introduire de nouveaux monstres dont le Chameleos, le déblocage des rangs de chasseur et toutes les fonctionnalités qui accompagnent la chose. En clair, tout ce que les jeux de la licence possèdent normalement à la sortie. Après la catastrophe Cyberpunk 2077 qui n'a pas significativement évolué depuis la sortie du jeu, il est légitime de se méfier des promesses des studios et éditeurs. Rien ne garantit que les fonctionnalités attendues arriveront fin avril, et il semble que la fin de l'histoire, ainsi que d'autres monstres sont prévus pour un patch ultérieur sans créneau de sortie. C'est un peu décevant, et c'est quelque chose dont vous devriez tenir compte en fonction de vos habitudes de jeu. Officiellement, Monter Hunter Rise va probablement se voir enrichi au fil des patchs, et une sortie sur PC est prévue pour 2022, mais nous ignorons si cela comprendra ou non ses patchs et des améliorations graphiques.

Monster Hunter Rise
85

Monster Hunter Rise propulse la licence vers de nouveaux sommets avec un gameplay meilleur que jamais, accompagné de graphismes et d'une direction artistique de grande qualité pour la Switch. C'est un réel plaisir d'explorer la carte à dos de monture, d'effectuer des manœuvres aériennes et de chasser des grands monstres, seul ou en groupe. Cela serait un jeu presque parfait si le contenu suivait, devoir attendre des mises à jour pour explorer le contenu de haut niveau ne sera en effet pas au goût de tout le monde. La patience peut donc être de mise.

Très beau pour un jeu Switch
L'ambiance et les musiques
Un gameplay innovant et meilleur que jamais
Les acrobaties au Filoptère
Chevaucher les monstres
Les 14 armes distinctes et la manière de les jouer
De nouveaux monstres fascinants
L'exploration et l'utilisation de la carte lors la chasse
D'excellentes musiques
Contenu de haut niveau très pauvre en attendant les mises à jour
Le mode Calamité pas toujours bien équilibré en solo
Une histoire à dormir debout
Un gros manque de difficulté pour les vétérans
Un an avant la version PC
3
Frederic T. il y a 4 mois

Pas trop d'accord avec le contenu HL; Monster hunetr world n'avait pas de contenu end game non plus je vous rappelle ce n'est que iceborne qui a amene le HL avec le fatalis et l'alatreon entre autre; On peut faire confaince a Capcom pour ce qui est du contenu il n'a jamais fait defaut sur ca et 1 mois attendre ca va beaucoup n'aura pas termine encore le jeu de base ;;; donc le mettre dans les defaut c'est un peu leger surtout que capcom avait annonce sa roadmap avant et ne n'as pas pris les joueurs en traitre ;;;;

Daruk il y a 4 mois

Peut être mais c'est sûrement la 12eme bougie d'un rôle où autre chose

Siturba il y a 4 mois

Monster a soufflé sa 17e bougie. Pas sa 11e.<br /> 2021- 2004 ne fait pas 11<br /> <br /> La première phrase de votre test est fausse ça donne la couleur

L'actu

En Continu

10:14 Calendrier des sorties de jeux
12:18 Amaterasu de Okami rejoint Monster Hunter Rise le 30 juillet prochain
10:05 Monster Hunter Legends of the Guild arrive sur Netflix le 12 août
10:45 Monster Hunter Rise : les coulisses de la bande-son
10:43 Monster Hunter Rise : Le patch 3.1.0 est arrivé
00:12 E3 2021 : Monster Hunter Rise présente son contenu à venir
11:25 Le point sur Monster Hunter Rise, un jeu enfin complet avec le Patch 3.0 ?
17:35 Bestiaire Monster Hunter Rise : Liste des monstres, guide complet
17:14 Valstrax écarlate Monster Hunter Rise : Comment le débloquer et le battre, guide et astuces
12:19 Narwa la Mère de tous Monster Hunter Rise, vrai boss final 3.0 : Comment la battre, guide et astuces

Articles

recommandés

Test de Monster Hunter Rise : L'attaque des monstres en attente d'un patch
Les 14 tutoriels des armes de Monster Hunter Rise
Pierre à feu Monster Hunter Rise : Où en trouver facilement ? Notre guide

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Bestiaire Monster Hunter Rise : Liste des monstres, guide complet
Tier list des armes Monster Hunter Rise : Meilleure arme