MGG / Actualités jeux vidéo / Elden Ring / Soluce complète Elden Ring : Wiki, walkthrough... Tous nos guides /

De King's Field à Elden Ring : Rétrospective complète des jeux FromSoftware

Soluce complète Elden Ring : Wiki, walkthrough... Tous nos guides
De King's Field à Elden Ring : Rétrospective complète des jeux FromSoftware
0

Le studio FromSoftware a développé de nombreux jeux et licences, mais tous ne sont pas bien connus du public de nos jours, comme Shadow Tower Abyss ou Armored Core et quelques ratés. Nous revenons sur leurs jeux principaux, et la façon dont ceux-ci ont été précurseurs de leurs titres modernes.

De King's Field à Elden Ring : Rétrospective complète des jeux FromSoftware

Avec son enchaînement de jeux à succès depuis un peu plus d'une décennie, on pourrait presque en oublier que le studio FromSoftware a été fondé en 1986, soit il y a 35 ans. Et s'il a marqué le grand public avec ses productions récentes, le studio a développé des dizaines d'autres jeux dont on ne parle que très peu, voire pas du tout en dehors de quelques communautés bien spécifiques. Beaucoup de ces jeux ne sont jamais sortis officiellement du Japon, ce qui, combiné au fait qu'ils aient très mal vieilli, explique en partie la chose. Et bien entendu, il y a aussi des jeux vraiment ratés, qu'il est amusant de découvrir de nos jours. Il a fallu faire de nombreux essais, des tests et des erreurs avant d'en arriver là. Nous vous proposons de découvrir tout cela en attendant la sortie d'Elden Ring, afin d'apprécier leur parcours et l'évolution de leurs jeux. Parfois une idée présente dans un vieux titre, même si elle était mal utilisée à l'époque, fait un retour réussi sous une autre forme plus tard. On peut dire que c'est un studio qui apprend de ses erreurs en général.

King's Field (sur émulateur) - Elden Ring
King's Field (sur émulateur)

Les premiers pas : King's Field

Les tous premiers jeux du studio sont les King's Field sur Playstation, dont le titre d'origine remonte à 1994. Ces jeux sont des RPG avec une vue à la première personne, et ils ont lourdement inspiré leurs titres ultérieurs, particulièrement les Souls. On y retrouve de nombreux mécanismes qui devraient vous parler, comme des pièges vicieux et mortels qui sont quasiment garantis de vous tuer dès le début de l'aventure, de vastes labyrinthes souterrains interconnectés, et une difficulté punitive. Le gameplay était néanmoins assez simpliste et frustrant, puisque attaquer avec votre arme (ou lancer un sort) utilisait la fameuse barre d'endurance verte déjà présente à l'époque. La technique optimale se limitait souvent à avancer, à attaquer, puis à reculer le temps d'éviter les attaques adverses pendant que la barre se rechargeait. On y incarnait souvent un protagoniste silencieux, lâché directement dans cet univers médiéval fantastique hostile, avec relativement peu d'explications ni d'indications sur la direction à prendre et quoi faire. On y retrouve aussi l'ambiance morose et oppressive présente dans les Dark Souls. Vous serez heureux d'apprendre que votre lieu préféré, le marais empoisonné, était déjà au rendez-vous.

Elden Ring
Elden Ring

La recette a évolué d'un titre à l'autre, mais on y trouvait déjà des éléments toujours présents dans les titres modernes, comme les secrets cachés dans les murs, une quantité d'équipement intimidante, des PNJs étranges, des objets absolument fondamentaux à côté desquels il est facile de passer, et le fameux Espadon du Clair de lune. Ces jeux sont rarement sortis du Japon, et ils n'ont généralement pas été officiellement traduits, il faut donc compter sur un émulateur et un patch de traduction fait par les fans pour y jouer dans de bonnes conditions. Il y en a eu un paquet de développés, avec un affinement graduel de la recette, comme l'ajout de positions un peu moins arbitraires pour les secrets dans les murs par exemple. Au total, la série a eu droit à 4 jeux, et le dernier remonte à 2001. Ils ont généralement été reçus assez froidement dans la presse à cause de leur difficulté et des nombreuses lourdeurs du gameplay, mais ils ont tout de même su trouver une base de fans adeptes de ce genre de défis. Et encore de nos jours, quelques fans hardcore aiment découvrir en personne ces ancêtres après avoir appliqué quelques mods pour rendre l'expérience de jeu un peu plus tolérable. Jouer à Dark Souls avec un fat roll donne l'impression d'incarner une ballerine après ces titres.

Elden Ring

Des tonnes de mechas et un peu Gundam : Armored Core

Les robots de combat géants ne collent pas trop à l'image moderne qu'on se fait de FromSoftware, hormis lors d'un affrontement avec le Chevalier de la tour de Demon's Souls. Et pourtant, c'est probablement le genre dans lequel le studio a été le plus prolifique, et qui l'a aidé à se faire connaître auprès d'un public un peu plus large. Le premier Armored Core remonte à 1997, lui aussi sur Playstation (après trois jeux King's Field tout de même). Le jeu adopte un modèle radicalement différent des King's Field, on passe de la première à la troisième personne pour aller avec les grands espaces ouverts, et d'un arsenal majoritairement composé d'armes de mêlée à une batterie de missiles et d'armes à distance. Et bien entendu, au lieu de jouer un prince maudit dans un donjon étriqué devant mener à bien une quête solitaire, on y joue un pilote de mecha réalisant différentes missions bien encadrées dans un univers de science-fiction post-apocalyptique. En prime, il y a même un mode multijoueur local afin de se tirer joyeusement dessus entre amis.

Armored Core (1997) - Elden Ring
Armored Core (1997)

Un des principaux charmes d'Armored Core est la modularité du mecha, ce qui permet de personnaliser ses performances et son équipement afin d'adapter son gameplay à ses préférences. Les graphismes étaient bons pour l'époque, et même si l'histoire n'était pas particulièrement développée ni intéressante, elle avait le mérite d'accompagner le joueur tout au long des dizaines de missions qui la composaient. Le jeu a eu droit à une réception un peu tiède aussi, il manquait déjà quelque chose à la recette à l'époque. Outre l'histoire que nous avons mentionnée, l'aspect sonore, et même le gameplay n'étaient pas non plus particulièrement exceptionnels ni mémorables. Ces problèmes ont de plus en plus lassé la presse et le public au fil des jeux, et se sont aggravés dans certains cas, avec des contrôles de plus en plus lourds et peu intuitifs, et un gameplay qui ne se renouvelait pas assez pour concurrencer un titre comme Zone of the Enders 2, par exemple. En revanche, les graphismes ont radicalement évolué. La série a eu droit à 5 jeux principaux et 15 titres au total, le dernier opus n'est pas si vieux que cela, puisqu'il remonte à 2013, ce qui le place entre la sortie de Dark Souls et Dark Souls 2, et il a obtenu une note Metacritic de 65. Pour ce qui est de l'influence que cette licence a eu au sein du studio, il faut plutôt s'orienter vers leurs autres jeux de mecha, qui sont loin d'être tous réussis, comme Murakumo, Mobile Suit Gundam Unicorn, la série des Another Century, et surtout Metal Wolf Chaos sur lequel nous allons revenir. Malgré cela, il convient néanmoins de dire, en tant que mechaphile, que les designs de leurs robots sont presque toujours excellents. D'après une rumeur, un nouveau jeu Armored Core serait aussi en développement.

Armored Core: Verdict Day (2013) - Elden Ring
Armored Core: Verdict Day (2013)

L’ancêtre caché de Bloodborne: Shadow Tower Abyss

Shadow Tower et Shadow Tower: Abyss sont deux jeux qui parviennent à être encore moins connus que King's Field, même auprès des fans de cette dernière licence, alors qu'ils sont globalement très similaires. On y retrouve la majorité des éléments qui composent la recette de la première licence FromSoftware, avec une vue à la première personne, et du dungeon crawling dans des zones sombres et tortueuses, des ennemis pénibles, des tonnes d'équipement, et quelques lourdeurs de gameplay pour faire bonne mesure, comme un inventaire qui plombe littéralement le joueur, sans pouvoir lâcher d'objets au sol. Quelques améliorations ont aussi été apportées au système de progression du personnage. Mais c'est surtout le second jeu qu'on retiendra, Shadow Tower, puisqu'il est sur Playstation 2, ce qui le rend déjà bien plus beau que ses ancêtres, et surtout, il semble aussi que ce soit le premier jeu du studio qui remplace l'expérience de base par les fameuses âmes dont il faut se nourrir afin de gagner des niveaux, ce qui n'est pas rien.

Shadow Tower comprend quelques ennemis qui devraient vous être familiers. - Elden Ring
Shadow Tower comprend quelques ennemis qui devraient vous être familiers.

Le jeu comprend des centaines d'armes, dont des armes à feu, d'où le lien avec Bloodborne, qui introduit aussi des armes à poudre à la recette de Dark Souls. Elles ne sont pas très intéressantes au départ, puisque les munitions sont limitées alors que les armes de mêlée ont une importante durabilité. La tendance finit néanmoins par s'inverser dans la dernière section du jeu, la difficulté devient bien plus tolérable alors qu'on peut abattre les hordes d'ennemis volants à l'AK47 et au lance-roquettes sans le moindre effort. Il faut dire que les affronter en mêlée aurait été particulièrement insupportable. Dans tous les cas, cette première expérience non concluante avec des armes à feu a peut-être servi de leçon dans Bloodborne, puisqu'elles n'infligent généralement que très peu de dégâts dans ce titre, ou leurs munitions sont extrêmement limitées afin d'éviter les abus (maudit meta canon).

Elden Ring
Elden Ring

Les jeux ratés et autres projets

Nous n'avons fait que gratter la surface dans le cas présent, et des dizaines d'autres jeux particulièrement obscurs ou oubliés ont été développés par FromSoftware. Le studio n'a pas toujours eu les moyens ni les ambitions de se concentrer sur ses propres projets. Des jeux très divers ont été développés au fil des ans, et on ne peut pas dire que le résultat soit souvent satisfaisant pour rester aimable. On pense par exemple à Eternal Ring (hum), Spriggan, Kuon, ou même Monster Hunter Diary. Il est néanmoins amusant de voir à quel point certains de ces jeux différent de ce qu'ils font actuellement. Il est difficile de mettre la main sur ces jeux de nos jours, et ces derniers n'en valent que rarement la peine.

Monster Hunter Diary - Elden Ring
Monster Hunter Diary

Si vous souhaitez découvrir malgré tout certains titres encore à peu près jouables et regardables de cette époque révolue, sans forcement avoir à utiliser un émulateur, outre les derniers Armored Core (V et Verdict Day), nous vous "conseillons" Ninja Blade pour commencer. Sorti sur PC et Xbox 360 en 2009, il est sorti seulement quelques jours avant Demon's Souls. Il est facile de voir lequel des deux titres a eu droit au plus d'attention. On y incarne un ninja qui doit affronter des hordes de monstres dans une ville moderne en pleine infection. Imaginez un mauvais mélange entre Bayonetta, Metal Gear Rising: Revengeance et Resident Evil. C'est un jeu d'action / beat them all truffé de bugs, avec un système de combat lourd, et de nombreuses sections dénuée d'intérêt façon rail shooter depuis un hélicoptère. Il y a aussi beaucoup de recyclage de niveaux afin de gonfler artificiellement la durée de vie. On appréciera néanmoins la présence de l'Espadon du clair de lune en tant que récompense ultime cachée pour ceux qui s'infligent l'exploration du jeu en profondeur.

L'autre titre est Metal Wolf Chaos, il s'agit d'une sorte de parodie sous acide de leurs jeux de mechas habituels. Initialement sorti sur Xbox au Japon exclusivement en 2004 (une combinaison improbable), c'est un shooter à la troisième personne dans lequel on incarne le président des USA aux commandes de son robot de combat, alors qu'il affronte le vice-président à la tête d'une rébellion armée. Des hordes d'ennemis arrivent de tous les côtés, et il faut les éliminer à temps, au milieu d'environnements destructibles et de références bien grasses et caricaturales au patriotisme américain. Ce dernier point a rendu le jeu culte, même en dehors du Japon, et finalement le jeu a eu droit à une localisation, à un remaster et à un portage tout en un par Devolver Digital en 2019 sur PC, PS4 et Xbox One, sous le nom de Metal Wolf Chaos XD. Vous pouvez facilement mettre la main dessus donc, mais autant vous prévenir qu'il faut y jouer pour rire un coup. Ne vous attendez pas à un chef d’œuvre en dehors de son potentiel de mine à mème.

Pour finir, mentionnons aussi Déraciné, un jeu PSVR sorti en 2018, et dont le directeur n'était autre que Hidetaka Miyazaki lui-même. C'est un jeu d'aventure narratif à la première personne, qui se déroule dans un orphelinat. C'était visiblement une expérience de sa part, et le résultat s'est avéré décevant pour plusieurs raisons. Les graphismes sont assez jolis, mais outre l'histoire et la narration qui n'ont pas forcément fait mouche et dont on vient très rapidement à bout, le jeu exploitait très mal les possibilités offertes par la réalité virtuelle. Très peu de liberté et de possibilités d’interaction étaient offertes au joueur par exemple, et il aurait tout aussi bien pu ne pas être un jeu VR du tout.

Les jeux modernes et finalement Elden Ring

Nous en avons appris davantage sur le premier rôle en tant que de directeur de Miyazaki grâce à une de ses interviews récentes. Le développement de Demon's Souls ne se déroulait pas très bien, et une annulation était possible. Et comme il l'admet de lui-même, il était anxieux lors de la sortie du remake car le jeu d'origine est loin d'être aussi peaufiné qu'il aurait pu l'être. Les raisons étaient la lenteur sur les échelles, le système de tendances du monde et du joueur, des boss pas toujours très intéressants et surtout, le 6e monde avorté en cours de développement, dont de nombreux éléments ont été retrouvés dans les fichiers du jeu d'origine. Malgré ses défauts et ses limitations, et le fait qu'il soit lourdement inspiré de King's Field (entre autres), il a servi de nouveau point de référence pour la trilogie Dark Souls, ainsi que les nouvelles licences qui en ont découlé, comme Bloodborne et Sekiro. Mais nous n'allons pas revenir sur ces jeux bien mieux connus ici.

Elden Ring

FromSoftware a eu ses hauts et ses bas, mais pour reprendre les propos des membres du studio, Elden Ring est un jeu qu'ils n'auraient pas pu développer plus tôt, et ce, pour plusieurs raisons. Outre l'ampleur du projet qui les a forcés à recruter et à dédier de longues années à son développement (ils sont dessus depuis la sortie de Dark Souls 3), différentes leçons ont été tirées de leurs jeux précédents, afin de savoir quoi faire ou pas, sans la progression du personnage, les boss, le level design et les fonctionnalités. Il reste à découvrir la cristallisation de toute cette expérience et de tous ces efforts dans quelques semaines, le studio a l'air confiant, et ce que nous avons pu en voir jusqu'à maintenant nous donne de bonnes raisons de l'être aussi.

Pour revenir aux vieux jeux du studio, si vous avez envie d'en apprendre plus et de les voir en action, on vous conseille l'excellente chaîne Youtube de Iron Pineapple, qui nous a aidé aussi à découvrir certains d'entre eux.

0
Robin Bouquet
Raiden Robin  - Journaliste

Fan de nombreux types de jeux, j'accroche surtout quand il faut faire souffrir ses méninges et peaufiner son gameplay. Des raids WoW, je suis passé aux CRPG, puis des tacticals aux 4X, mais aussi les jeux FromSoftware.

L'actu

En Continu

23:00 Après Elden Ring et son DLC, déjà un nouveau projet pour FromSoftware ? Cet indice nous en apprend un peu plus sur ce projet
15:17 Ce joueur a trouvé l'arme la plus moche de Elden Ring !
18:15 Il tue l'un des boss les plus durs du DLC d'Elden Ring en lui jetant... des cailloux
11:17 Lansseax Dragon ancien Elden Ring : Où trouver ce boss et comment le battre ?
15:11 Quel est le pire boss du DLC d'Elden Ring ? Parmi les 42 nouveaux proposés dans Shadow of the Erdtree, voici celui que les joueurs ont choisi en premier
11:01 Grâce au DLC d'Elden Ring, vous pouvez désormais battre tous les boss du jeu grâce à un petit diablotin qui est plus fort que la Larme Imitatrice
12:02 Ce joueur d'Elden Ring en envahit un autre et se retrouve là où il ne devrait jamais être !
16:16 Voici 6 choses qu'Elden Ring fait bien mieux que son DLC, Shadow of the Erdtree
12:20 Ce personnage du DLC d'Elden Ring est l'un des pires méchants du jeu, c'est clairement le plus maléfique d'entre tous
11:52 Salle d'étude de Caria Elden Ring : Comment tuer la préceptrice Miriam et atteindre la Tour divine ?

Articles

recommandés

Ranni Elden Ring : Position, quêtes, récompenses et l'Espadon de la lune obscure
Ordre des boss Elden Ring : Walkthrough, qui tuer ensuite ?
Build Elden Ring : Meilleures classes selon votre façon de jouer

Guides

à découvrir

Fia Elden Ring : Quêtes, Se faire étreindre et la dague érodée
Meilleur build Saignement Elden Ring : Armes, talismans, équipement et comment le jouer ?
Katana Elden Ring : Comment obtenir les meilleures armes Dex