MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) / Worlds LoL 2020 : Infos, résultats, suivi, équipes, cashprize /

Worlds LoL 2020 — Play In : Six champions qui donnent le ton du premier jour

Worlds LoL 2020 : Infos, résultats, suivi, équipes, cashprize
Worlds LoL 2020 — Play In : Six champions qui donnent le ton du premier jour
0

Dans une méta du Championnat du monde de League of Legends 2020 qui n'a pas encore complètement solidifié, six joueurs ont déchaîné des choix dévastateurs pour faire la différence ou se rapprocher le premier jour des play-ins.

Worlds LoL 2020 — Play In : Six champions qui donnent le ton du premier jour

Crédit Photo: LoL Esports

Le Mondial 2020 de League of Legends débutait hier avec la première journée du Play In et, malgré trois remplaçants affrêtés avant le début de l'événement, PSG Talon s'est imposé 2-0, écrasant les grands favoris du Groupe B, LGD Gaming. D'ailleurs, ce n'était pas le seul upset de la journée puisque l'Amérique du Nord, en la personne de Team Liquid, est venue fesser l'Europe en vainquant MAD Lions.

Tout peut arriver sur la scène des Worlds, et cette première journée nous l'a montrée. Si la méta est loin d'être gravée dans le marbre, en revanche plusieurs choix de champion ou de draft ont porté les équipes vers la victoire. On vous décryptez tout ça.

Lucian (MAD Humanoid) vs Urgot (INTZ Tay)

On pourrait résumer le premier match du Championnat du monde 2020 au duel qui a opposé Marek "Humanoid" Bràzda à Rodrigo "Tay" Panisa, bien qu'ils n'aient pas occupé la même lane. En fait, l'issue du match a indirectement reposé sur leur rencontre, et force est de constater que le Lucian de Humanoid a pris l'avantage dès l'early game. 72,2% de participation aux kills, et un DPS impressionant de 665 dégâts par minute correspondant à 31,6% des dégâts totaux de l'équipe — le midlaner de MAD Lions a snowballé sa lane, tandis que le toplaner de INTZ peinait à trouver des ressources pour son Urgot. Au delà des statistiques, Humanoid a accompli sa mission avec brio : flanquer et éliminer les carries de l'équipe brésilienne, avant qu'ils puissent infliger leurs dégâts.

Cela dit, les deux joueurs ont été à égalité pendant 22 minutes pour une bonne raison: malgré une erreur de téléportation qu'on oubliera difficilement, Tay a su placer plusieurs Ultimes qui ont permis à INTZ de sécuriser plusieurs teamfights avantageux. Et, si les MAD Lions n'étaient pas parvenus à atteindre leur power spike à temps, Tay aurait très bien pu donner la victoire à son équipe.

Ekko (PSG Kongyue) vs Rainbow7

On s'attendait à voir le PSG Talon s'effondrer, tant on pensait que le roster serait handicapé par la présence de trois remplaçants, mais l'issue de cette première journée nous a fait mentir. L'apparente faiblesse de l'équipe franco-taiwanaise était clairement exagérée.

Hsiao "Kongyue" Jen-Tso et Chen "Uniboy" Chang-Chu se sont clairement dressés en joueurs du match, au point qu'on se demande désormais si les deux remplaçants ne mériteraient pas la place de titulaire. Leur duo mid-jungle cumulant les agressions de part et d'autre de la map à transformé une game en apparence compliquée en une promenade de santé.

Certes, le roster tout entier du PSG Talon n'a pas démérité : Uniboy et son Sett ont eu un énorme impact sur l'early game, et Ling "Kaiwing" Kai Wing nous a sorti des ultimes de Bard absolument majestueux. Cela dit, il ne fait aucun doute que Kongyue, avec son Ekko, a été l'homme du match — et ce dès la minute 5, quand il a sécurisé un doublé en botlane.

A partir de là, les ganks et les dives incessants de Kongyue ont donné l'avantage à Chen "Dee" Chun-Dee et Kaiwing. À la 18e minute, Kongyue possédait déjà sa Protobelt, son item jungle complété, ainsi qu'un Mejai — intégralement stacké 6 minutes plus tard.

Camille (LGC Topoon) vs INTZ

Bien que League of Legends soit un jeu en PvP, les objectifs PvE (tourrelles, Drakes et Baron Nashor) sont cruciaux, car chaque retrait d'objectif rapproche une équipe de la destruction du Nexus ennemi. Et c'est précisément grâce à leur gestion des objectifs que les Legacy Esports se sont démarqués dans ce Mondial — du moins jusqu'à présent.

En contraste frappant avec les deux premiers matchs, Legacy Esports a construit sa victoire sur INTZ Esports en jouant la macro game et en opposant à la draft teamfight d'INTZ la Camille de Kim "Topoon" Ji-hoon. Implacable, le joueur a joué un rôle crucial dans la partie en maintenant une pression constante sur les voies latérales.

La mission de Topoon consistait à appliquer suffisamment de pression pour limiter l'impact du Vladimir de Tay — chose qu'il a accomplie sans difficulté, forçant Tay à rester sur la lane. Sans Vladimir pour mener le teamfight, ce n'était qu'une question de temps jusqu'à ce que le scaling de Legacy dépasse celui des INTZ, leur permettant de dominer le 4v4. En fait, même lorsque INTZ gagnait des teamfights, ils ne parvenaient plus à utiliser leur victoire à leur avantage pour sécuriser un objectif.

Rakan (PSG Kaiwing) vs LGD Gaming

L'approche du PSG contre LGD Gaming était lente et mesurée, clairement articulée autour des teamfights et surtout complètement différente de celle adoptée lors de leur match contre Rainbow7. Cette fois-ci, le joueur qui a le plus brillé n'était pas un remplaçant d'urgence mais bien un titulaire de la première heure : grâce à un roaming talentueux, Kaiwing a imposé le ton et le rythme de la game au point d'atteindre les 100% de participation aux kills de son équipe.

Compte tenu de la composition de l'équipe du PSG (Ornn, Orianna, Jhin et Graves), Rakan était le moyen le plus fiable de neutraliser les menaces de la backlane, en ajoutant une autre couche de CC aux contrôles d'Ornn. Sans lui, LGD aurait sans aucun doute eu beaucoup moins de difficultés à sécuriser l'Ame de Dragon, ou même le Baron après 35 minutes de jeu.

Mordekaiser (TL Impact) vs MAD Lions

La victoire décisive de Team Liquid sur MAD Lions doit beaucoup à leur phase de draft, où ils ont résolu le puzzle de MAD avant même le début du match. En fait, tant que Team Liquid parvenait à s'occuper de la voie du bas de MAD, le match était à eux. Et c'est devenu d'autant plus évident lorsque leurs champions les plus cruciaux, le Twisted Fate de Nicolaj "Jensen" Jensen et le Mordekaiser de Jung "Impact" Eon-yeong, ont atteint le niveau 6.

S'agissant de Impact, le passage au niveau 6 lui a assuré la domination de lane face à Camille 'a fait passer d'une position semi-vulnérable contre Camille (pré-niveau 6) à une position dominante, car il a su transformer des ganks en 1v1 avantageux. Ce faisant, il a neutralisé la pression de MAD, puis contrôlé la Camille d'Andrei "Orome" Popa et Evelynn de Zhiqiang "Shad0w" Zhao.

À son tour, il a gagné un temps précieux pour son équipe, tout en absorbant les précieux Ultimes de l'équipe adverses — des ultimes dont Edward "Tactical" Ra n'a jamais eu à s'inquiéter. Et avec son Twitch, le rookie est venu se faufiler entre les mailles du contrôle imposé par MAD pour sceller la game en faveur de l'équipe nord-américaine.

esport-lol

L'incroyable journée du PSG aux Worlds League of Legends

On vous raconte la première journée de PSG Talon au championnat du monde de League of Legends, et tous les éléments grâce auxquels la performance de l'équipe aujourd'hui, relève de l'exploit.

0
Adel Chouadria
Adel Chouadria

Freelance esports writer in Europe with over 6 years of LEC coverage. Also a 90's NY Knicks fan, sneakerhead, and wrestling fan. Cake is #1.

Co-écrit avec : Thomas "Calo" Sauzin

L'actu

En Continu

17:15 La Karmine en LEC ? Une inflation folle des prix depuis 2019
16:00 LoL : Quels personnages du MOBA de Riot s'intégreraient dans le monde de Stranger Things ?
15:45 Div 2 Summer 2022 : le Div 2 Day c'est ce soir !
14:00 LoL : Combien de temps faut-il pour monter d'un palier dans League of Legends ?
13:18 Quand l'Auto-Tune vient sauver la LPL
12:00 LoL : le mini patch a-t-il changé quelque chose en soloQ ?
11:00 LoL : les Français en LEC, carton plein pour Vetheo !
20:00 L'unique champion qui n'est pas apparu dans le circuit compétitif cette saison
17:00 LoL : L'interaction la plus frustrante de League of Legends !
13:16 Un partenariat sport et esport en Div 2 de LFL !

Articles

recommandés

LoL — Patch note 12.12 : Déjà un nerf pour Bel'Veth
LoL : Une MaJ de Gangplank annoncée pour supprimer une mécanique trop forte !
Les deux champions jamais vus en compétition en Chine

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Guide pour Bel'Veth Jungle en S12
Guide pour Wukong Jungle en S12