MGG / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

LoL : Les 5 joueurs qui ont ont raté leur role swap

LoL : Les 5 joueurs qui ont ont raté leur role swap
0

Certains joueurs ont très bien négocié leur changement de rôle sur League of Legends. Mais d'autres ont été moins inspirés et se sont pris les pieds dans le tapis. Comme quoi, le changement n'est pas toujours une bonne chose. Retour sur les échecs les plus marquants.

LoL : Les 5 joueurs qui ont ont raté leur role swap

Photo : Barbara Gimeno

Pour le Summer Split 2021 du LEC, Bwipo et Treatz s'apprêtent à role swap. Même si leur équipe respective assure qu'ils sont totalement prêts à découvrir le rôle de jungler au plus haut niveau, d'autres conservent quelques réserves. Des anciens junglers comme Amazing se sont d'ailleurs exprimés en demandant un peu plus de respect pour ce rôle, qui est particulier et surtout pas facile à apprendre. Dans l'histoire de League of Legends, si des joueurs ont changé de rôle avec succès, pour donner un nouveau souffle à leur carrière et porter leur équipe vers des titres, le cas contraire existe également. Plusieurs joueurs se sont cassés les dents en changeant de rôle. Retour sur les 5 échecs les plus marquants.

xPeke, le rôle swap le plus chaotique

De Mid à ADC et Support

xPeke a eu une carrière aussi riche en émotions qu'en trophées. Avec Fnatic, il a marqué l'histoire compétitive de League of Legends en remportant une ribambelle de tournois. 1 Championnat du monde (le premier de l'histoire), 3 titres de champions d'Europe, 2 IEM... La liste est sans fin. On remarquera qu'il a remporté les premiers Worlds en tant que toplaner, mais à l'époque les postes étaient fluides et on retient surtout l'Espagnol comme un midlaner mythique, capable d'action de grande classe comme son duel Zed vs Talon remporté contre Dade en face des golems. Il faisait parti du trio des midlaners européens légendaires avec Alex Ich et Froggen, les premières rock stars des LCS EU qui ont fait beaucoup de bien à la scène en popularisant l'esport. Mais xPeke a également eu une vie après Fnatic. Porté par un esprit d'auto-entrepreneur, il a souhaité monter son propre projet avec Origen. Partant du bas, il a gravi les échelons avec son écurie personnelle pour se qualifier aux Challengers Series, accéder aux LCS EU et même se qualifier en demi-finale des Worlds. Toujours fidèle au poste sur la midlane, il était peut-être moins explosif que pendant ses grandes années, mais il est toujours aussi efficace pour gérer sa lane et le rythme de la partie avec des mages contrôle comme Orianna.

Mais la belle histoire Origen n'a duré qu'un temps. Alors que l'Espagnol se retirait progressivement pour laisser sa place à PowerOfEvil en midlane et aspirait à une retraite bien méritée, la force des choses l'a poussé à rechausser les crampons. En 2016 et en 2017, plombé par des problèmes de gestion, Origen manquait de main d'œuvre. Entre une botlane débauchée par G2 Esports (Xmithy et Zven), un ADC qui part au bout de 3 semaines (Forgiven) et un rookie pas au niveau (Toaster), c'est le vieux lion xPeke qui a été appelé pour sauver la patrie. L'ancien midlaner a dépanné en ADC et en support, deux postes qui lui étaient totalement étrangers. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça c'est vu... Avec son joueur-fondateur, Origen vécu une descente aux enfers. Terminant d'abord 9e de la ligue européenne avant de toucher le fond avec un Spring Split 2017 cauchemardesque fini sans la moindre victoire (0 victoire pour 13 défaites). En toute logique, la structure n'a pas tenu pas le coup longtemps et lors du tournoi de promotion avant le Summer, elle se fit balayer 3-0 par Giants et perdit sa place dans l'élite européenne. C'est donc par la petite porte et au poste de support, qu'xPeke termina sa carrière de joueur.

Piglet, le rôle swap le plus incompréhensible

D'ADC à Mid

League of Legends

Les plus jeunes ne gardent sûrement pas un grand souvenir de Chae "Piglet" Gwang-jin. Pourtant à sa grande époque, cet ADC coréen était un véritable crack. Champion du monde en saison 3 avec SKT T1, certains iront même jusqu'à dire qu'il a carry Faker pour sa première couronne mondiale. Avec Impact, bengi et PoohManDu ils formaient une équipe de choc et c'est eux qui ont lancé la très longue suprématie coréenne. C'est après que les choses se sont cependant gâtées pour l'ADC. Il a décidé de rejoindre les LCS NA et Team Liquid. Fidèle à sa réputation de monstre mécanique il a dans un premier temps enchaîné les performances individuelles de haut rang. Le souci, c'est qu'il avait un peu du mal à jouer avec le reste de son équipe. On ne sait pas si c'était un problème de langue, de culture ou de métagame différente, mais Piglet eu toutes les difficultés du monde à se fonder dans le collectif... Et les dirigeants, un peu las de son attitude décidèrent de l'envoyer en ligue académique temporairement en 2016. On ne sait pas s'il a mal vécu se déclassement, mais il eu le temps de réfléchir et de surtout plus jouer en soloQ. Et quand il est revenu dans l'élite, il s'était mis en tête qu'il pouvait jouer en midlane.

Difficile de couvrir deux postes à la fois et on peut raisonnablement penser que cette obsession pour la midlane lui a mangé un bon morceau de cerveau. Il fit plusieurs essais en 2017 et en 2019 et à chaque fois, ils furent loin d'être concluants. Mise à part sur Ahri avec qui il a réussi à obtenir 60 % de winrate, ses matchs avec Ryze (37,5 % de winrate en 8 parties), Vladimir (0 victoires en 2 matchs) ou Syndra (1 victoire en 2 matchs) ne resteront pas dans les annales. Aujourd'hui encore, on a du mal à comprendre quelle mouche a piqué Piglet. Mais cet ancien ADC champion du monde termina sa carrière sur 2 matchs en midlane qui se soldèrent par deux défaites. Pendant ce temps là Faker, toujours vaillant, a ajouté quelques étoiles à son maillot.

Uzi, le rôle swap le plus capricieux

D'ADC à Mid

League of Legends

Jian "Uzi" Zi-Hao est aujourd'hui à la retraite et il manque terriblement à ses fans. Cet ADC de légende a beau avoir souvent terminé à la seconde place (deux fois vice champion du monde et trois fois vice-champion de Chine) il a quand même eu le temps de remporter quelques trophées (MSI en 2018, 2 titres de champions de Chine et un titre de Champion des jeux asiatiques avec la Chine) tout en marquant l'histoire. Réputé pour ses mécaniques léchées et sa capacité à carry, il reste pour beaucoup la référence ultime pour les ADC. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si à chaque fois qu'un nouvel jeune ADC chinois prometteur pointe le bout de son nez, on le compare immédiatement à Uzi. Mais, même si on a tendance à l'oublier, le Chinois a pendant un petit moment (4 semaines) tenté de rôle swap sur la midlane. Ce ne fut clairement pas une réussite et fort heureusement pour lui, il a eu assez de succès par la suite pour qu'on lui pardonne son caprice.

Parce que cet essai en midlane était vraiment un caprice d'enfant gâté. Le Chinois ne voulait pas jouer en botlane avec un autre joueur que Wong "Tabe" Pak Kan. Mais comme ce dernier avait pris sa retraite, Uzi a préféré se la jouer solo sur la voie du milieu plutôt que de partager la botlane avec un autre joueur... C'était un peu puéril de sa part, surtout qu'en midlane il s'est souvent entêté à jouer des tireurs comme Vayne. Spoiler alerte, à l'époque ça ne marchait pas du tout. Au final, en 4 semaines de compétition il ne gagna qu'une seule petite partie et il retourna très rapidement, pour le bonheur de la communauté, au poste d'ADC.

Xmithie, le role swap le plus ridicule

De jungler à ADC

League of Legends

Jake Kevin "Xmithie" Puchero est sûrement l'un des joueurs les plus sous-cotés de l'histoire. Malgré ses nombreux titres (6 titres de champions d'Amérique du Nord) et ses nombreuses apparitions à l'international (6 participations aux Worlds et 3 MSI), on ne le met pas souvent en avant. On préfère faire honneur à ses illustres anciens coéquipiers comme Doublelift, Jensen ou encore CoreJJ. Il faut dire que le jungler n'avait pas un profil très sexy. Il jouait énormément de tanks (Sejuani, Skarner) et préférait généralement contrôler doucement mais sûrement la partie et son rythme, plutôt que de ganker et de forcer la bagarre. On le voyait donc plus souvent farmer et poser des wards pour protéger ses coéquipiers du jungler adverse que réaliser des actions de grande classe. Xmithie n'en était pas moins un élément très précieux dans la jungle, qui assurait la stabilité dans un collectif. Ce travailleur qui avait le sens du devoir et du collectif était en plus très apprécié par ses coéquipiers qui étaient bien conscients de sa valeur. Rendons à César ce qui appartient à César, Xmithie est le meilleur jungler NA de l'histoire.

Mais le meilleur jungler NA de l'histoire s'est autorisé un bref interlude sur la botlane. En 2014, alors qu'il évoluait avec l'équipe XDG Gaming, les joueurs ont décidé pour une raison obscure d'échanger les rôles d'Xmithie (jungler vers ADC) et de Zuna (ADC vers jungle). Officiellement c'était un échange de bons procédés et tout le monde dans l'équipe était d'accord. Mais la structure a littéralement piqué du nez, enregistrant dans cette nouvelle disposition fantaisiste seulement 3 victoires pour 11 défaites. On s'est rendu compte à ce moment là que c'était une grosse bêtise et tout le monde a retrouvé sa place au bout de 6 semaines. Mais le mal était déjà fait et le navire avait déjà pris l'eau. XDG Gaming finit dernier de la ligue et fut relégué en division 2... Fort heureusement, Xmithie retrouva par la suite une place de titulaire fixe dans la jungle et enchaîna les bonnes performances avec CLG et Team Liquid.

Wolf, le role swap le plus court ?

De support à jungler

League of Legends

Lee "Wolf" Jae-wan est un personnage très attachant en plus d'être un support très compétent qui a fait les beaux jours de SKT. Il a formé un duo de légende avec Bang et a gagné tout ce qu'il est possible d'imaginer : 2 Worlds, 1 MSI et 4 LCK. Très polyvalent, on ne sait pas très bien quel champion iconique lui associer entre ses tanks (Alistar, Braum, Tahm Kench) ses enchanteurs (Nami, Karma) et ses mages (Zyra, Annie). Capable de tout bien faire, il a sauvé plus de vies que la croix rouge et en recherchant ses highlights, vous tomberez sur des engages de toute beauté et des anticipations totalement dingues. Solide et régulier malgré ses problèmes de santé qu'on a découvert après la fin de sa carrière, Wolf était un coéquipier modèle et altruiste sur lequel on pouvait compter, idéal pour un support.

Mais Wolf était peut-être trop polyvalent et SKT a décidé de faire jouer le support dans la jungle en 2018. Il fallait dire que SKT était en période de doute et que l'équipe ne savait pas trop dans quelle direction aller. L'expérimentation n'a cependant pas duré (15 jours) et le Coréen est rapidement revenu à son poste de prédilection après 4 parties dans la jungle. Il conserve cependant un ratio plutôt honorable pour un débutant avec 2 victoires pour 2 défaites. Mais il faut avouer que malgré son intelligence de jeu, il était un peu perdu sur la carte. Il avait quelques difficultés pour gérer son pathing et le jungler adverse prenait un malin plaisir à lui voler ses camps. Ce n'était clairement pas la meilleure idée qui soit passée par la tête de coach kkOma, qui en plus de faire jouer SKT avec un jungler un peu à côté de la plaque, privait également SKT d'un support de très haut niveau.

esport-lol

Les 5 joueurs qui ont tout cassé après un swap-role

Dans une équipe League of Legends, tout le monde a un rôle bien défini. Mais en cours de carrière, certains joueurs décident de changer de rôle comme Bwipo ou Treatz. Ces changements peuvent s'avérer payants et plusieurs exemples montrent qu'il est possible de briller en se reconvertissant.

0

L'actu

En Continu

19:00 Xayah se transforme en véritable gangster grâce à ce concept de skin fan made
17:57 Piqué et Ibai sur le point de recruter un ancien crack sur LoL ?
17:39 La prédiction d'un joueur pro qui fait de T1 le grand favori des demi-finales des Worlds
16:23 Une arrow aussi bluffante que celle de aAa YellOwStaR et de ROX PraY
14:30 Le contenu des nouvelles capsules Prime Gaming est complètement huge
13:35 Riot Games dévoile Enemy d'Imagine Dragons, la chanson phare de la série Arcane
11:42 Perkz, Alphari, Carzzy, Hans Sama... Les 4 piliers du mercato ?
07:55 Solary prolonge deux cadres pour son équipe LFL
19:15 Pentakill d'Akabane en Prime League, un nouveau pas vers le LEC ?
19:00 PBE 11.22 : Qiyana passe par la case nerf

Articles

recommandés

Patch note 11.21 : Teemo sous stéroïdes
MVP des Worlds 2021, Clid n'a pas cligné des yeux face à C9
Un Dragon des nuages buffé pour la saison 12 ?

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Guide pour Vex Mid S11
Guide pour Ahri Mid en S11